De nouveaux mandats gouvernementaux pour Les Évadés

le 22 juillet 2021


Le mois de juin n’a pas été de tout repos pour Les Évadés, mais il a surtout été fructueux. Premièrement, qualifiés auprès du Centre d’acquisitions gouvernementales, pour une 9e année consécutive, en tant qu’agence gouvernementale, Les Évadés fait partie des huit agences retenues pour continuer de créer des campagnes innovantes pour les différents ministères en place, et ce, pour les trois prochaines années.

Les Évadés ont également gagné un appel d’offres pour le Comité sectoriel de main-d’œuvre en économie sociale et action communautaire (CSMO-ÉSAC). Dans le but de combler le manque flagrant d’éducateurs et d’éducatrices dans le réseau de la petite enfance, une campagne de communication sera lancée afin de motiver les futurs éducateurs et futures éducatrices à s’inscrire au nouveau programme Parcours travail-études en petite enfance.

Afin de réaliser la mission d’embaucher 2 400 nouveaux éducateurs et éducatrices au courant des trois prochaines années, Les Évadés travaille en partenariat avec l’agence 404 afin de développer un portail web visant à faciliter les inscriptions du nouveau programme de formation de courte durée. Un nouveau projet prometteur qui profitera à l’ensemble des Québécois et Québécoises.

L’agence est fière d’accueillir ces nouveaux clients dans la famille.

evades


Les Évadés à la recherche de géant.e.s

À lire maintenant

Cannabis Intelligent, l'heure juste sur le cannabis
Joyoung choisit Studio Kay
En route vers l’ouest avec GURU
Ti-Mé rappelle qu'il faut réduire sa consommation pour mieux recycler
Quand le diable s'en mêle chez Voyou
Devenez porte-parole en choisissant les Aliments du Québec
Old Style Pilsner présente le concours Tes frais à nos frais
Tanguay mise sur les plateformes de QUÉBECOR EXPERTISE | MÉDIA
Bestseller Canada choisit Labelium comme agence numérique de référence
Maison Made in lance la boutique en ligne Jourès
Personnalité de la semaine: Marie‑Pier Gaudreault (Productions J)
La Raffinerie et Kabane: l’union fait la force