Tristan Champagne-Lessard

Alouettes de Montréal : optimisme en vue de la prochaine saison

par Tristan Champagne-Lessard, le 15 juillet 2021


Le début du camp d’entraînement des Alouettes de Montréal marque le retour des activités sportives un peu partout à travers la Ligue canadienne de football (LCF). Avec la menace pandémique qui plane toujours, la frontière entre le Canada et les États-Unis fermée et un nombre restreint de personnes pouvant assister à des événements sportifs ou culturels, comment l’équipe montréalaise se prépare-t-elle à renouer avec l'action ? Entretien avec le directeur des communications des Alouettes de Montréal, Charles Rooke.

C’est officiel, les Alouettes de Montréal sont de retour. Ils entament leur préparation physique en vue de leur premier match de la saison 2021 le 14 août prochain. Il faudra cependant attendre le 27 août afin d'assister à une première partie en presque deux ans au stade Percival-Molson de Montréal. La question sur toutes lèvres, combien de personnes pourront assister aux matchs dans la métropole ?

Les Alouettes de Montréal sont en contact étroit avec la Santé publique depuis maintenant plusieurs mois. Pour le moment, il est impossible de savoir avec certitude combien de personnes seront admises au stade dans cinq semaines. Si la saison devait débuter aujourd’hui, M. Rooke explique que, selon les dernières informations reçues, les matchs à domicile se joueraient devant au moins 3 500 spectateurs, alors qu'il peut y avoir jusqu'à 25 000 fans en temps normal. 

À cause de la pandémie, le dossier des spectateurs retient l’attention dans le monde du sport au pays, notamment avec la situation des Canadiens de Montréal et du CF Montréal. Plusieurs sources rapportaient la présence de plus de 3 500 spectateurs lors du match numéro 4 de la série finale de la coupe Stanley entre les Canadiens et le Lightning de Tampa Bay. Questionné à ce sujet, Charles Rooke fait comprendre que la situation des deux équipes montréalaises est difficilement comparable. «Chaque fois que nous discutons avec la Santé publique, on fait valoir nos points, dont le fait que notre stade est extérieur. Il y a une question de timing avec les Canadiens puisqu’ils étaient en finale. Il reste encore du temps avant le début de la saison et la situation évolue rapidement.»

Les prévisions initiales de l’équipe et de la Santé publique concernant le nombre de spectateurs admis au stade Percival-Molson pour le premier match de la saison tournaient autour des 10 % de capacité (≈ 2 500 spectateurs). «Nous avons déjà gagné 1 000 spectateurs sur les prévisions initiales. La Santé publique nous assure qu’elle prend en compte tous les paramètres. Nous sommes confiants», rassure M. Rooke.

Une saison en pandémie
Avant d’arriver au début du camp d’entraînement, les derniers mois ont demandé énormément de préparations à l'organisation pour assurer la sécurité de tous. Les joueurs de l’équipe ainsi que les membres du personnel ont effectué une quarantaine à la maison ou à l’hôtel, ainsi que des tests de dépistage de la COVID-19. Les joueurs et le personnel américains ont déjà effectué leur quarantaine au pays. «Dès que nous avons appris qu’il y allait avoir une saison, nous sommes allés de l’avant avec le protocole. Que ce soit avec 1 000 spectateurs par match ou 10 000, nous voulons jouer», assure Charles Rooke. Pour lui et le reste de l’équipe, l’important est de jouer. Ils voient plutôt le nombre de partisans admis comme un bonus.

Concernant les rumeurs qui circulaient en début d’année d’une possible annulation de la saison 2021, M. Rooke se veut rassurant et est convaincu que la saison aura bel et bien lieu. «Nous avons régulièrement de bonnes discussions avec la Santé publique. Il n’est pas question d’annuler la saison, alors nous allons de l’avant comme prévu.»

Le directeur des communications soulève les nombreux avantages d’une ligue canadienne en temps de pandémie. Le fait que toutes les équipes soient du même côté de la frontière représente un grand avantage par rapport aux autres ligues sportives en Amérique du Nord. «Il suffit de regarder les Blue Jays de Toronto qui sont dans l’obligation de jouer à Buffalo, ou encore le CF Montréal qui aura joué presque l’entièreté de sa saison aux États-Unis. Rester du même côté de la frontière nous offre une plus grande flexibilité», constate Charles Rooke.

Un retour attendu
En août dernier, la Ligue canadienne de football avait pris la décision crève-cœur d’annuler sa saison 2020. Considérant que la principale source de revenus des différentes équipes du circuit est la vente de billets, la réalité était qu’elles ne pouvaient pas se permettre de jouer dans des stades vides.

Avec les annonces des dernières semaines et les mesures de déconfinement, la nouvelle saison des Alouettes suscite un fort engouement de la part des fans. «Il y a un emballement, à partir du moment où on a lancé notre calendrier modifié, la réponse des spectateurs a été excellente. Plusieurs ont gardé leur abonnement de saison malgré l’annulation de la dernière saison. Tout le monde a hâte que ça commence.» Charles Rooke prend le temps de saluer la patience des partisans et de les remercier pour leur confiance. Les commanditaires sont aussi au rendez-vous. L’organisation a récemment annoncé plusieurs partenariats, notamment avec Bet99, AutoHebdo ou encore Atypique.

À quoi faut-il s’entendre de cette saison 2021 sur le plan sportif ? La saison 2019 des Alouettes a été remplie de rebondissements et de belles surprises. Avec l’arrivée d’une nouvelle équipe de direction, dont font partie le nouveau directeur général Danny Maciocia et le nouveau président Mario Cecchini, les Alouettes de Montréal comptent bien reprendre le travail et développer leur potentiel. Même si plusieurs joueurs n’ont pas encore joué un seul véritable match avec l’équipe, les vétérans comptent bien user de leur expérience pour mener l’organisation à la conquête de la coupe Grey.


Les Alouettes de Montréal s'associent au Groupe Park Avenue

À lire maintenant

Nadine Ménard de SUITE22 Événements, finaliste au Prix Femmes d’affaires du Québec
Le Port de Montréal s’inscrit dans nos vies
BMO Gestion privée propose de bons conseils à votre avantage
Le CCISD devient Santé Monde
Alias Clic signe le nouveau portail d'AluQuébec et CeiAl
Redéfinir le bonheur au travail avec Dix mille matins
Personnalité de la semaine: Émilie Russo (La Presse)
URBANIA et son flair extraordinaire
C'est l’heure du renouveau pour Dinette
Peintures MF continue son aventure chez Illumi en tant que présentateur officiel
Bloom parmi les Canada’s Top Growing Companies du Globe and Mail
En route vers la 13e édition des Prix Format Libre