Justine Aubry

Pas de répit pour les talents d’ici!

par Justine Aubry, le 23 juin 2021


Fière représentante de la résilience face à l’adversité qu’a fait preuve l’industrie en cette année difficile, la deuxième édition du concours Idéa s’est une fois de plus déroulée virtuellement. Du côté du Prix de la Relève et du Prix Partenaire du Conseil des directeurs médias du Québec (CDMQ), remis à cette même occasion, les soumissions ont fusé de toute part, montrant que la pandémie et ses contraintes n’allaient en aucun cas ralentir l’ambition et l’innovation. Julie Carbone, vice-présidente, directrice média de Starcom et membre du conseil exécutif du CDMQ, discute avec nous de ces deux prix attribués à des modèles de collaboration et de détermination. 

It’s a wrap pour une seconde édition réussie du concours Idéa qui a été complètement organisé à la sauce numérique, une formule aujourd’hui symbolique du confinement pandémique. Avec une logistique virtuelle maintenant bien rodée, l’événement, qui n’a encore jamais été présenté devant un public en chair et en os, a été témoin cette année d’un engouement significatif et d’une participation représentative de la force créative d’ici.

Présentés lors de l’événement, le Prix Partenaire et le Prix de la relève du CDMQ ont souligné, sous le signe de la solidarité, l’excellence des projets et le savoir-faire des créateurs et des créatrices récompensé.es.

« Notre gentil président du jury Média, Axel Dumont, nous a bien guidés, et on a été super efficaces cette année, se réjouit Julie Carbone. Il y avait une grande complicité, beaucoup d’échanges dynamiques et une belle diversité d’opinions. Axel a amené une pensée très humaine, il voulait aussi prendre en considération la difficulté de la pandémie pour les participants. »

Pas de baisse de cas pour les Prix Partenaire et de la Relève
Ils ont été plusieurs à participer cette année, preuve de la popularité du concours auprès de l’industrie, mais aussi de la créativité bouillonnante qui habite les professionnels de l’univers média.

« Cette année, on a remarqué une très bonne participation pour les deux prix. Beaucoup de cas ont été soumis. Il y a avait une réelle collaboration entre les différents médias qui ont participé au Prix Partenaire, et aussi une belle diversité de cas. Pour le Prix de la Relève, on a reçu de très beaux projets et des profils énergiques, ça amène un vrai souffle de fraîcheur », s’enthousiasme Julie Carbone.

La directrice média de Starcom voit aussi l’augmentation fulgurante de soumissions cette année pour le Prix Partenaire du CDMQ comme une preuve concrète de l’impact positif du Mouvement média d’ici, lancé en 2020 par l’A2C et le CDMQ. L’initiative vise à doubler les budgets numériques alloués aux médias locaux d’ici les trois prochaines années, et à promouvoir le contenu créé dans la province.

« Le manifeste du Mouvement média d’ici démontre la promesse faite envers les partenaires locaux, et que les moins grands joueurs peuvent aussi avoir leur place. Cette année, on a senti un réel aspect de solidarité auprès des médias d’ici. »

Tous pour un et un pour tous
Tels des mousquetaires du monde des médias, les soumissionnaires du Prix Partenaire ont fait preuve cette année d’une « fraternité » exemplaire, impressionnant le jury avec de multiples cas présentés en consortium de médias locaux.

Cette année, le choix du gagnant, le projet Grand Mouvement de Desjardins, a été unanime. L’initiative multiplateforme, une collaboration entre CBC & Radio-CanadaLa Presse, Télé-Québec, CN2i, Globe & Mail et Outfront, s’est démarquée grâce à son exécution sans failles et à sa mission de soutien envers la relance économique et le développement communautaire.

Grand Mouvement

« Ils ont créé une nouvelle émission, et c’est très complexe de mettre sur pied un projet de cette taille, avec la collaboration de tous les différents partenaires. Au niveau des fonds, ça implique aussi beaucoup d’intervenants. Ce projet a été sélectionné pour la simple et bonne raison que la complexité du travail versus le produit final, c’était vraiment au-delà des attentes. Le résultat est beau à voir et ça n’a pas été réalisé pour le profit d’une grande entreprise, mais bien pour créer un impact communautaire », explique Julie Carbone.

Une relève prête pour la relance
Durant la pause obligée de la dernière année, la relève de l’industrie n’a jamais baissé les bras. Allumés, la tête remplie d’idées, les jeunes créatifs de moins de cinq années d’expérience dans l’industrie du média ont soumis leur candidature en grand nombre pour cette nouvelle édition du Prix de la Relève du CDMQ. Parmi les 22 candidatures retenues, les récompenses Or, Argent et Bronze ont été remises aux participants qui ont su se démarquer dans les deux catégories du Prix, soit Stratégie et Expertise. Julie Carbone et ses collègues du jury n’ont pas été en reste, car le dynamisme et l’inspiration étaient certainement au rendez-vous.

« Ils étaient enthousiastes, passionnés, malgré tout ce qui s’est passé dernièrement. On a vraiment senti la camaraderie dans chacune des agences et des candidats et candidates. Même avec le virtuel, la relève était hyper préparée. Il y avait de belles perspectives, de beaux dialogues sur l’avenir des médias. J’ai hâte qu’on puisse se voir toute la gang ! »

Le prix Or a été remis à Geneviève Bilodeau Roy de l’agence Starcom pour le volet Stratégie, et à Anaïs Tessier d’Omnicom Media Group, pour le volet Expertise.

Geneviève Bilodeau Roy

Geneviève Bilodeau Roy

Anaïs Tessier

Anaïs Tessier

« Geneviève, on voyait vraiment à quel point elle est dédiée à son travail, elle a aussi un grand dévouement envers l’industrie, ses clients et l’agence. C’est une rockstar passionnée ! Elle a un grand potentiel et fait preuve de beaucoup de résilience. Anaïs, c’était la deuxième fois qu’elle soumettait sa candidature. Elle a toujours été l’un de mes coups de cœur. C’est une femme ultra passionnée, curieuse et elle a une réflexion très intéressante. On a eu de très bonnes conversations sur le volet technique de son travail, et sur ce que sera le rôle du média et du client avec les avancées technologiques. »

Félicitations également aux gagnants Argent — Joanie Charest (Jungle Média) pour le volet stratégie et Karolane Gougeon (Cossette Média) pour le volet expertise — et Bronze — Caroline Côté-Lebeau (PHD Montréal) pour le volet stratégie et Avi Chazin (Publicis Média) pour le volet expertise.

En cette période de tous les possibles, les Prix Partenaire et de la Relève font assurément du bien et soulignent combien les professionnels et les médias d’ici, les plus expérimentés comme les débutants, les plus petits comme les plus grands, ont la solidarité, la rigueur et créativité dans le sang ! 


Concours Idéa 2021: Merci!

À lire maintenant

Madonna offre une visibilité à l’entreprise québécoise Custom Airstream
Top 10 des campagnes du mois de juillet
CASACOM fait briller le Collège de Montréal
Personnalité de la semaine: Jean-François Dumais (Sid Lee)
La Clique des comm lance un projet pilote pour les OBNL
DRAKKAR sous les projecteurs
Ti-Mé, porte-parole de RECYC-QUÉBEC, à la rescousse du recyclage!
Personnalité de la semaine: Diane Lafontaine (Fonds de solidarité FTQ)
L’Étoile montante du jour: Maud Nydegger Ducharme (Camden)
Où jouez-vous cet été?
L’agence NFA supporte les prochains explorateurs canadiens avec le Projet Trebek
ROBIC s'associe à GLO pour sa stratégie numérique