Tristan Champagne-Lessard

TAC-TIL 2021: Radio-Canada, Glassroom et Desjardins grands gagnants

par Tristan Champagne-Lessard, le 23 juin 2021


La Presse a annoncé, mercredi dernier, les vainqueurs des deux catégories du concours TAC-TIL 2021, lors de la remise de prix du concours Idéa. Avec l’annulation de l’édition 2020, La Presse a voulu renouer avec la compétition pour récompenser la créativité des annonceurs de La Presse+. Qu’est-il ressorti de cette édition pas comme les autres ? Entretien avec la directrice des partenariats et de la promotion à La Presse, Julie Ghersi.

Les gagnants de l’édition 2021 du concours TAC-TIL ont été annoncés lors de la remise de prix du concours Idéa 2021, qui a eu lieu le 16 juin, en partenariat avec l’A2C et en collaboration avec le CDMQ ainsi que la SDGQ. Ce sont donc Radio-Canada, vainqueur dans la catégorie «publicité interactive (HTML)», ainsi que Desjardins, en partenariat avec l’agence Glassroom, vainqueur dans la catégorie «contenu de marque (XTRA)», qui se sont démarqués en publicité et en contenu de marque l'année dernière.

Lancé en 2016 par La Presse, le concours TAC-TIL vise à récompenser les plus belles créations publicitaires annuelles de La Presse+. «L’objectif est de souligner ce qui se fait de mieux dans La Presse+», explique Julie Ghersi.

Pour l’édition 2021 du concours, toutes les publicités produites et diffusées dans La Presse+ en 2020 étaient admissibles pour le dépôt de leur candidature. Il est important de préciser que le concours est uniquement disponible pour les publicités exclusives à la plateforme, tous formats confondus. «Les gens attendent le concours. L’inscription est gratuite et extrêmement simple. […] Nous n’avons pas eu de baisse d’inscriptions malgré la pandémie», raconte Mme Ghersi.

Inaugurée en 2013, La Presse+ est un média encore jeune et moins popularisé que les médias traditionnels. Le concours était un moyen alors pour l’entreprise de mettre en lumière la polyvalence et le potentiel de création qu’offre la publicité sur leur plateforme. «On avait l’impression que les créatifs se disaient que mettre une publicité sur La Presse+ était compliqué. On a voulu démocratiser la plateforme.»

Les publicités pour les médias imprimés sont souvent adaptées à tous les types de médias papier, même principe pour le web. Le format tablette étant plus niché, les publicités demandent une adaptation et une créativité supplémentaire. «On sort complètement du cadre d’un média papier et d’un média web. Il faut que les annonceurs conçoivent leurs publicités sur mesure selon des règles propres à La Presse+», éclaircit la directrice des partenariats et de la promotion.

Ainsi, Julie Ghersi croit que La Presse+ est un moyen pour les annonceurs de se diversifier. Dorénavant, La Presse n'a plus à prouver auprès des agences que le format tablette est une mine d’or créative. «On voulait se rapprocher des agences de créations publicitaires. On voulait leur montrer que même si c’est un format à part, c’est simple de faire de la publicité sur La Presse+», informe Mme Ghersi.

Le jury de cette édition se composait de quatre personnes issues de l’industrie publicitaire, dont Fauve Doucet, vice-présidente média chez Cossette et présidente du jury, deux internes à La Presse et trois autres issues du domaine marketing. Pour ce qui est des prix remis aux gagnants des deux catégories, La Presse+ offre un total de six tablettes ainsi que deux campagnes médias d’une valeur de 15 000 $ chacune sur les plateformes de La Presse.

Une nouvelle créativité
En mars 2020, au moment de l’appel aux candidatures pour la nouvelle édition du concours, le Québec a recensé ses premiers cas de COVID-19. Dans les circonstances, La Presse a préféré annuler l’édition 2020 du concours TAC-TIL. «Le moment choisi n’était pas bon pour demander aux agences de participer, alors que c’était une période très difficile. On a préféré annuler l’édition 2020, faisant la rétrospective des pubs de 2019», désole Julie Ghersi.

Mais il n’y a pas que du négatif en 2020. Malgré l’année difficile que la province vient de vivre, la créativité n’a pas écopé. Les derniers mois ont été très riches en contenus de marques et en publicités. «L’année 2020 a été excellente pour La Presse+ en termes d’annonceur. Les annonceurs et les agences se sont vraiment amusés en 2020 pour concevoir des choses qui sortent de l’ordinaire. Une excellente cuvée.»

Plus les années avancent, plus «les agences et les annonceurs s’approprient la trousse de création publicitaire de La Presse+. Avec toutes les interactivités possibles avec la tablette, les publicités et les méthodes de création se sont affinées. Les agences s’éclatent de plus en plus», se réjouit-elle.

Tendances publicitaires 2020
Mme Ghersi remarque que deux grandes tangentes se sont dessinées en 2020 en matière de publicité dans La Presse+. Celles-ci ont toutes deux été influencées par la pandémie et la nouvelle réalité qu’elle a engendrée.

La première, grandement exploitée, est celle de la solidarité, «où les messages véhiculés étaient axés sur le soutien, l’entraide et les solutions adaptées. Ces pubs étaient souvent statiques et comportaient davantage de texte», décrit-elle.

La deuxième tangente était à l’opposé de la première. «Plusieurs ont offert des publicités ludiques, souvent axées sur la nostalgie et le réconfort. La plupart des concepts publicitaires sont arrivés à maximiser les possibilités qu’offre La Presse+ de brillante façon. Les gagnants de cette année nous l’ont d’ailleurs très bien démontré.»

TAC-TIL


Radio-Canada et l'agence Glassroom pour Desjardins remportent les honneurs du concours TAC-TIL

À lire maintenant

Magda Wilk de Colagene illustre les étiquettes d’un nouveau rhum
Vivala promeut la déconnexion numérique avec le Label VIVALA ™
Des sujets inspirants et des connexions au Congrès ÉAQ 2021
Une vague de changements chez Zú
Une rentrée colorée pour le Prosecco DOC signée Clark Influence
L’IRCM fait confiance à Riposte pour sa stratégie marketing
Grands Prix du Design: Tourisme Laval gagne dans la catégorie Actualisation de marque
Pratico Média conçoit un dossier personnalisé pour Nando's
Bijouteries Lavigueur confie sa stratégie marketing à Agence Mobux
L'ODNQ se refait une beauté
Est-ce qu’on a votre attention?
Olymel fait confiance à dada pour déployer sa marque employeur