Geneviève Morin

ExoB2B: une entreprise avant-gardiste et tournée vers l’avenir

par Geneviève Morin, le 22 juin 2021


Avec la transformation numérique qui est en cours, on observe une drôle de tendance : en tant qu’entrepreneur. e, soit on lutte pour survivre dans un marché très évolutif au plan numérique, soit on se transforme. La firme ExoB2B, fondée par Lynda St-Arneault, prend alors toute sa pertinence dans le monde du marketing stratégique. « Il faut être bien accompagné en B2B, c’est absolument nécessaire », nous avise tout sourire cette femme à l’énergie contagieuse. « Ça prend des connaissances multidisciplinaires que la plupart des PME n’ont pas à l’interne », ajoute-t-elle juste avant de nous inviter à découvrir son agence innovante, accompagnée de son associé Alain Thériault.

ExoB2B
Lynda St-Arneault et Alain Thériault
Crédit photo : Donald Robitaille

Parlez-nous de l’idée derrière ExoB2B et plus particulièrement de sa fondation.

Lynda St-Arneault : Je suis dans le monde du web depuis 1995. À 22 ans, j’avais déjà co-fondé ma première compagnie, alors spécialisée dans le design graphique et les communications. C’est en 2002 que le deuxième saut s’est fait : cette fois, j’ai créé ExoConseil, une entreprise spécialisée dans le marketing stratégique et opérationnel. On devait faire uniquement du marketing web. C’était ça l’objectif, mais un de nos premiers clients a demandé du B2B. À l’époque, on n’avait pas encore de mot pour nommer ce concept marketing et au courant de cette première année de fondation on s’est vite rendu compte que les pratiques B2C et B2B n’étaient pas du tout la même chose et qu’il y avait un besoin dans le domaine stratégique du B2B. À ce moment, nous avons changé le nom pour ExoB2B. Nous sommes devenus très tôt une des premières firmes spécialisées en marketing B2B au Québec à offrir du conseil, de la mise en œuvre, des outils technologiques et des pratiques adaptés à la réalité du B2B. 

Alain Thériault : Je suis arrivé plus tard chez ExoB2B, en 2015. D’abord comme coach d’affaires puis avec le temps mon implication dans les décisions de l’entreprise a évolué.

Lynda St-Arneault : L’arrivée d’Alain a d’ailleurs donné un souffle nouveau à l’entreprise.

C’est certain.

Alain Thériault : (Rires) C’est que mon background est venu contribuer à élargir les services déjà très spécialisés d’ExoB2B. Je suis diplômé du MBA-HEC en marketing et j’ai eu plusieurs chapeaux au cours de ma carrière : directeur du Centre d’Entrepreneurship HEC-Poly-UdeM, chargé de cours au HEC et coach à L’École d’Entrepreneurship de Beauce. Ce background a ouvert la porte à une nouvelle niche de clients pour ExoB2B, les entreprises innovantes et fortement technologiques. 

Justement, quelle est votre façon de travailler et quelles ont été vos étapes marquantes ?

Lynda St-Arneault : Au niveau des étapes marquantes, la découverte en 2008 du Marketing inbound alors qu’Hubspot en était à ses premières années d’opérations. Nous avons été client Hubspot trois ans puis nous avons changé de technologie. Cet apprentissage du marketing Inbound a optimisé notre offre de service et nos propres stratégies. L’élément central de cette nouvelle stratégie était le blogue. Douze ans plus tard, ce blogue a évolué, entre autres avec un apport de plus en plus important de la vidéo et reste un des éléments clés de notre stratégie de contenu. 

Nous voulons rester un acteur important du marketing B2B au Québec et pour ça, nous continuons de nous former aux meilleures pratiques provenant autant de l’Amérique que de l’Europe.

Alain Thériault : En effet, le blogue, la formation, les conférences, les webinaires, les « Lives » sont d’excellents exemples de notre volonté d’en offrir plus. Nos contenus sont d’ailleurs très consultés parce qu’on partage nos connaissances, on éduque nos clients et on réfléchit dans le but de toujours les amener plus loin.

Lynda St-Arneault : Sinon, notre façon de travailler c’est toujours d’être en mode collaboratif. L’objectif, quand une entreprise décide de s’associer à nous, c’est de l’accompagner dans l’optimisation de ses fonctions ventes et marketing et sa croissance par un marketing stratégique, numérique et centrée client. Pour ce faire, on intègre quatre dimensions : l’intégration des fonctions vente et marketing, du processus marketing, des technologies et des canaux en ligne et hors ligne. 

Cette approche rassure le client. Nous obtenons une vue complète de l’environnement interne et externe du client. Autrement dit, on développe une connaissance très approfondie du client et de ses enjeux avant de proposer des plans stratégiques. 

Alain Thériault : Mes années d’expérience dans le milieu universitaire m’ont permis de constater qu’il y a une tendance plus forte à développer des spécialistes en marketing B2C plutôt qu’en B2B. Il y a donc un manque de connaissances en marketing B2B sur le marché. Alors on vient vraiment répondre à un besoin pour beaucoup d’entreprises aux prises avec un marketing mal adapté. 

Pour terminer, quels sont vos projets pour l’avenir ? 

Lynda St-Arneault : C’est sûr qu’on veut continuer d’optimiser l’utilisation des technologies des clients au service de leur marketing, d’optimiser les écosystèmes numériques et les processus de marketing B2B dans le but d’accélérer leur croissance. 

Alain Thériault : L’utilisation grandissante de la vidéo, les approches dites de social selling, les stratégies marketing basées sur les comptes (ABM) qui font un usage pratique des données, sont autant de projets actuels et futurs d’intervention d’ExoB2b. Les mandats en social selling et d’activation des ventes ont d’ailleurs occupé une grande partie de notre carnet de commandes en 2020.

Lynda St-Arneault : On veut également se concentrer et offrir du coaching de dirigeant d’affaires et la certification que j’ai obtenue dernièrement (RCC), bonifie encore plus notre offre, qui est d’accompagner les gestionnaires dans leur volonté de bâtir des stratégies marketing performantes et de réussir leur transformation numérique marketing. Ajouté à l’offre actuelle d’ExoB2B. Ça nous permet de rendre les PME québécoises plus performantes et concurrentielles sur le marché national et international.

Alain Thériault : Justement, à ce sujet, nous avons une nouvelle collaboration sur le marché français qui nous permettra de desservir une clientèle européenne ou d’accompagner nos clients dans le développement de la francophonie hors Québec. Nous regardons ce nouveau chapitre d’ExoB2B avec beaucoup d’enthousiasme !

Pour consulter les réalisations d’ExoB2B, on clique ici


En mode solutions avec l’A2C

À lire maintenant

Le Devoir fait briller ses journalistes avec la marque Somme Toute - Le Devoir
Rinaldi-Maestro remporte cinq prix aux MarCom Awards 2021
Voyou signe l’identité visuelle de Mama Shrub
Neo devient partenaire de l’Hôtel et Résidences Privées Four Seasons Montréal
Mondou inaugure son 76e magasin avec une offensive signée Publicité Sauvage
Le Groupe Information Travail change le monde une connexion à la fois
Un nouveau site transactionnel signé Tink pour le Centre du Rasoir
Quand on achète ici, c’est le Québec qui y gagne!
TELUS encourage à donner au suivant
Être un jeune en 2022, ça veut dire quoi?
Mémoire liquide crée l'identité visuelle et le générique de Hidden Assets
Epica Awards 2021: Cossette, Rethink, lg2, FCB et Havas en présélection