District M devient Sharethrough

le 10 mai 2021


District M, qui avait acquis Sharethrough en février dernier, a finalement choisi de changer de nom pour devenir Sharethrough. Les deux entreprises joignent ainsi leurs forces en devenant une des plus grosses plateformes indépendantes de publicité programmatique omnicanale au monde.

« On est devenu non seulement plus gros, mais aussi plus spécialisé », précise Jean-François Côté, PDG de Sharethrough. « C’est un petit milieu et on connaissait les grands joueurs. Quand District M a acheté Sharethrough, ça nous a permis de compléter notre offre puisque Sharethrough apporte une véritable expertise en vidéo et dans le domaine du native. » L’histoire derrière la compagnie de Silicon Valley a d’ailleurs inspiré le changement de nom : « Sharethrough a été fondé par deux passionnés de technologie, deux gars qui voyaient l’humain et l’utilisateur au premier plan ». Le PDG ajoute fièrement que cette notion de partage (share) était particulièrement inspirante dans le nom de l’entreprise. « Notre vision c’est vraiment de partager du contenu, vision qui est très inspirée justement par les gros joueurs de la Silicon Valley. Cette idée de partage et non de clic nous a tout de suite inspirés à mettre l’humain au centre de notre business. » Le changement de nom devenait alors une évidence pour la nouvelle entreprise unifiée.

De plus, ce changement représentait une opportunité, notamment pour se recentrer à l’interne. Pour Jean-François Côté, cette refonte visait aussi à joindre les valeurs des deux entreprises pour fonder un lien solide et une culture alignée sur la performance et l’engagement. « Ce n’est pas pour rien qu’on a mis l’accent sur le share dans le visuel du logo. On veut vraiment que cette valeur, qui invite au respect et à l’humain, soit mise de l’avant. »

Cette notion d’engagement s’étend même dans le développement des technologies. « Nous bâtissons des produits encadrant l’expérience de l’utilisateur, et nous élevons l’approche publicitaire centrée sur l’humain au premier plan, et ce, dans tout ce que nous faisons », ajoute Curt Larson, CPO de Sharethrough.

Nouveau nom, nouveau site
De fait, Sharethrough est un des plus grands ad exchanges indépendants et omnicanal au monde qui permet aux créateurs de contenus de monétiser leur inventaire publicitaire tout en offrant aux annonceurs de livrer des campagnes basées sur la performance et à grande échelle. En tant que spécialistes dans un secteur qui ne cesse de croître, Jean-François Côté et sa nouvelle équipe regardent l’avenir avec beaucoup d’optimisme : « notre rythme de travail étant axé sur la performance alors que le leur est axé sur l’évolution, c’est évident qu’avec un tel mariage, on entrevoit d’accélérer le rythme et de bouger aussi rapidement que le milieu. Pour nous c’est plus de clients, plus de technologies, plus d’innovation et plus de développement. » Sharethrough, dont le siège social est basé à Montréal, possède des bureaux à travers l’Amérique du Nord, notamment San Francisco, New York, Chicago et Toronto. L’entreprise a aussi refait son site Internet à l’image de la nouvelle union et des nouvelles directions de l’entreprise.


District M et Sharethrough concluent un accord définitif de fusion

À lire maintenant

L’Étoile montante du jour: Roxanne Synette (Adviso)
L'agence GLO déjoue la pénurie de main d’oeuvre
Aliments du Québec au menu souligne la réouverture des restaurants
Camden choisit le mode hybride
Combattre le gaspillage alimentaire avec les Radlers LOOP
Desjardins lance un programme d'innovation
Le grand prix Idéa se mérite aussi des éloges de The French Shop: les experts QC
TAC-TIL 2021: Radio-Canada, Glassroom et Desjardins grands gagnants
Cœur bienveillant
Pas de répit pour les talents d’ici!
Les Mérites Francopub et leurs lauréats
Jungle Média devient l’agence de référence média d'Agropur