Geneviève Morin

Le réseautage B2B clé en main avec B2B/2GO

par Geneviève Morin, le 4 mai 2021


L’année 2021 nous prouvera ce que 2020 a déjà fortement démontré : le monde virtuel continue de prendre de l’importance et devient un outil redoutable pour les affaires. Quand on regarde plus particulièrement les événements et le réseautage, on peut penser que cette dernière année a laissé passer bien des opportunités de rencontres et de développement. Dans certains cas, ce fut plutôt le contraire. La technologie est venue propulser l’entreprise de Jean-Pierre Dubois et B2B/2GO a su tirer son épingle du jeu en diversifiant son offre, devenant de ce fait un service événementiel clé en main reconnu à l’international. Entrevue avec le fondateur et Laurence Dufour-Bouchard, directrice des opérations de B2B/2GO.

Parlez-nous de B2B/2GO. Quelle est l’idée derrière la compagnie ?

Jean-Pierre Dubois : Étant dans le milieu de l’événementiel depuis 20 ans avec mon agence OPC Événements, j’ai remarqué, en 2011, combien le réseautage événementiel et la « rentabilisation » des déplacements gagnaient en importance pour le professionnel, l’employeur et le client. À cette période, il n’y avait pas encore d’outil performant permettant de répondre à un besoin précis. Après plusieurs mois de recherche et développement, B2B/2GO fut créé en 2012 et signait alors un premier événement à Doha au Qatar auprès d’un joueur majeur au Moyen-Orient en organisation internationale d’événements. Au départ, B2B/2GO c’était un support qui servait à jumeler les entreprises aux individus. On le sait tous, s’engager dans des démarches de réseautage à distance peut être difficile, voire compliqué. C’est là qu’on est venu combler un besoin, parce qu’on sert de plateforme, d’agenda même, qui permet aux professionnels de se rencontrer et de planifier des rencontres lors d’événements professionnels. Par exemple, on s’est mis à la place d’un professionnel de Montréal qui participe à un événement à Paris et qui n’a que deux jours pour maximiser son déplacement à l’étranger et développer son réseau.

Jean-Pierre Dubois

C’est donc une plateforme idéale pour optimiser son temps. Expliquez-nous pourquoi votre solution fonctionne ?

Laurence Dufour-Bouchard : La situation pandémique nous a bien démontré que notre formule était efficace. Les affaires vont très bien depuis que tout est au virtuel, parce que nous étions déjà bien ancrés dans une formule hybride qui alliait la technologie à l’humain. C’est d’ailleurs ce qui nous différencie de la compétition et surtout ce qui ressort de positif sur B2B/2GO : sur le marché actuellement, la plateforme se fait remarquer pour ses solutions technologiques avancées et son assistance humaine et présente tout au long de l’événement. Notre service de conciergerie est en effet très apprécié des utilisateurs et des clients. On accompagne en temps réel les rencontres, on informe les gens en salle d’attente si un utilisateur a du retard, on met à jour le tableau de bord et on communique avec les gens dans leur démarche avant, pendant et après l’événement. Tout a évolué au sein de la plateforme, les technologies et les outils, mais ce service humain a toujours été au cœur de la mission de l’entreprise. On accompagne des clients de tout horizon, que ce soit aérospatial jusqu’au salon de l’emploi et cette diversification de notre clientèle qui nous prouve que notre formule est efficace et éprouvée.

Laurence Dufour-Bouchard

Dites-nous, quelle est la pertinence de parler de B2B/2GO aujourd’hui ?

Laurence Dufour-Bouchard : Alors que notre expertise était plus concentrée vers les événements de réseautage d’affaires, la pandémie est venue jouer un rôle important dans notre évolution en tant qu’entreprise. Elle nous a amenés à nous diversifier pour couvrir des événements plus complets, avec des conférences, des tables rondes, des salles d’attente et plus encore. B2B/2GO offre désormais un service événementiel clé en main et complet. Notre visibilité à l’international a toujours été un avantage pour nous, surtout sur le continent nord-américain, l’Europe et le Moyen-Orient. On élargit notre clientèle maintenant en Asie et en Afrique. La demande étant de plus en plus accrue à l’international, B2B/2GO est en processus de création d’un poste outre-mer qui aura la responsabilité de faciliter le travail avec les clients. Aujourd’hui, nous sommes fiers d’annoncer que nous en avons beaucoup derrière la cravate : 41 000 participants venant de plus de 1225 villes ont pu échanger virtuellement au cours de la dernière année sur nos plateformes et on dénombre déjà plus de 50 événements depuis janvier 2021. Pour nous, c’est évident qu’on a fait un pas vers l’avant en affaire, mais aussi en notoriété. Et on est fier de dire que nous sommes de Montréal et qu’on opère tout à partir de Montréal.

Pour terminer, qu’est-ce qui s’en vient pour B2B/2GO ?

Jean-Pierre Dubois : Ce qui s’en vient, c’est un hybride entre le virtuel et le numérique. On s’est rapidement adapté à ce mode hybride. La pandémie est venue bousculer beaucoup de plans d’affaires et a ébranlé beaucoup d’entreprises. Or, pour nous, ça a été vu comme la fameuse citation de Churchill « Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, un optimiste voit l’opportunité dans chaque difficulté. » B2B/2GO a montré que son modèle de plateforme avait sa place dans un monde en transition. C’est pourquoi on travaille déjà à envisager la suite qui sera, à notre avis, plutôt mixte. Le présentiel va toujours être important pour le réseautage professionnel et B2B, mais le virtuel a fortement prouvé son efficacité. Pour nous le défi sera de continuer à réfléchir aux meilleurs moyens pour répondre aux besoins des événements B2B.


Denis Rozon se joint à Sphère Média

À lire maintenant

Comment mobiliser des employés en quête de sens?
Denis Rozon se joint à Sphère Média
L’agence GLO, certifiée une des meilleures places où travailler
Antoine Olivier Pilon et Antoine Pilon dans la nouvelle campagne de Becel
Public Beach Swim se lance à l'eau avec l'agence Hula Hoop
Ubisoft Montréal accueille Catherine Lemyre et Leslie Quinton
Première collaboration pour Premier Tech et Oranje
La diversité est au rendez-vous pour le SPVM
CBC & Radio-Canada Solutions Médias recrute Hisham Ghostine
Elodie Descarpentries devient directrice Marketing et Communication du HUB Studio
PAL T.I. Solutions informatiques fait appel à Tandem Communication pour transformer son identité visuelle
Quatre nouvelles directrices chez Québecor Expertise | Média