L'eau chaude du Nouveau-Brunswick pour vraiment décrocher

le 30 mai 2012


Tourisme Nouveau-Brunswick lance sa nouvelle campagne «L'eau chaude ça fait décrocher», une réalisation de l'agence lg2. Elle est constituée de deux nouvelles exécutions télé et radio. La campagne comprend aussi une nouvelle application Facebook ludique et sympathique, des bannières qui proposent des forfaits vacances clé en main et de l’habillage web aux couleurs de l'application Facebook.

Ces nouvelles pièces continuent de jouer de façon humoristique sur le fait que lorsqu'on se retrouve sur les plages du Nouveau-Brunswick, on décroche vraiment. D’ailleurs, l’application Facebook mise justement sur la capacité des gens à décrocher. Les internautes pourront se mesurer à un jeu et tester leurs aptitudes en la matière.

«Avec en moyenne deux semaines de repos par année, il est plus important que jamais de décrocher pendant les vacances. L'eau chaude du Nouveau-Brunswick s’impose à nouveau comme solution», souligne Philippe Comeau, directeur de création chez lg2.

La campagne télé est en ondes depuis le 7 mai, la radio et le web ont été déployés le 28 mai.

Pour connaître les crédits de cette campagne, lisez le bulletin Grenier aux nouvelles du 4 juin 2012.


lg2 accompagne Englobe dans sa nouvelle image de marque

À lire maintenant

Une campagne innovante et une nouvelle identité pour le Cégep de Matane
La communauté eCommerce du Québec souligne les bons coups de l’année
Découvrir les avantages du Sales Hub de HubSpot dans un webinaire organisé par Parkour3
MamboMambo signe Constellations, une nouvelle expérience web immersive
Felipe RP en charge des relations de presse de Vet & Cie
«Je ne suis pas un robot» rayonne dans les médias sous l'expertise de nacelles&co
Une navigation complètement Unibroue
Marketing web: la ruée vers l’expérience utilisateur
L’Éclusier allège le poids sur vos épaules
Des virelangues pour fines bouches, servis par Fantino & Mondello et Rethink
Deux expertes en média numérique s’allient pour créer Panorama Digital
GLO accueille une nouvelle cohorte de stagiaires