Trois nouveaux mandats pour l’agence Commères

le 25 février 2021


L’agence Commères, une agence de communications qui se spécialise en gestion de communautés, relations de presse, et stratégies de communication, a signé trois nouveaux mandats avec des organisations et entreprises typiquement québécoises.

Pour bien entamer l’année, l'équipe de Agence Charlie a décidé de bonifier son mandat avec Commères. L’agence prête maintenant main-forte à son équipe pour la gestion de leur page Facebook et LinkedIn, dans le but d’augmenter leur visibilité et le taux d’engagement sur leurs médias sociaux.

Commères s’est également vue confier la gestion des médias sociaux de la compagnie de danse contemporaine Tuque et Capuche. Sous la direction de Delphine Véronneau, Tuque et Capuche propose une démarche artistique singulière qui permet aux artistes et aux spectateurs de se rencontrer sur une passerelle d’émotions et de réflexions. L’objectif de ce mandat sera d’augmenter le rayonnement de l’entreprise et de ses projets sur les différentes plateformes.

La Grande Gourmandise a, quant à elle, mandaté Commères pour la rédaction de son plan de communication ainsi que le déploiement d'une campagne de relations de presse. Depuis 2013, La Grande Gourmandise met en valeur les artisans et producteurs alimentaires de toutes les régions du Québec.

1
2

 


Mélissa Boumghar rejoint l'équipe de Commères

À lire maintenant

Célébrons la Journée du vagin avec un orgasme
Arsenal Media accueille Claude Landry
Sparkling et Trik Truk révolutionnent le Team Building avec Page 404
AFDICQ lance une campagne pour favoriser l'achat local
Vibrance: la soirée portfolio des finissants en graphisme du Collège Ahuntsic
De nouveaux mandats pour Wink Stratégies
L'illustrateur Van Saiyan se joint à Anna Goodson
L’Annuel de Design se réinvente
Une étude sur la place des femmes en communications
Archibald choisit Dreww comme agence numérique
L'engagement net zéro de WSP dans une campagne signée Republik
My Little Big Web crée un microsite pour le Grand Tirage de la Fondation du CHUM