Covid-19: l'Indice CanTrust révèle le niveau de confiance des Québécois

le 15 février 2021


À l'approche du premier anniversaire du début de la pandémie, les Québécois partagent la confiance des Canadiens envers les scientifiques et les médecins, tandis que les politiciens et les employeurs perdent du terrain. Un pourcentage considérable de 81 % des Québécois et 85 % des Canadiens sont également d'accord pour dire qu'il est très (voire extrêmement) important que les citoyens aient accès à un journalisme factuel. Ils veulent des conseils d'experts et de l'information basée sur des faits, deux caractéristiques qui renforcent une démocratie saine.

Les résultats sont tirés de l'Indice CanTrust 2021, réalisé par Proof Strategies, l’agence partenaire de Capital-Image. Il s’agit de l'une des plus grandes études portant sur la confiance des Canadiens envers les dirigeants, les sources d’information et les institutions. L'enquête a été menée auprès de 1 517 Canadiens, comprenant 364 Québécois, du 8 au 20 janvier 2021. Elle a été réalisée après une année de perturbations et de nombreux décès dus à la pandémie, ainsi que dans un contexte d'inégalités raciales arrivant à un point d'ébullition et d’une récession économique touchant des millions de travailleurs.

«Les Canadiens nous indiquent très clairement en qui ils ont confiance pour nous aider à traverser la pandémie. Les conseils qu'ils souhaitent obtenir proviennent des laboratoires et non des assemblées législatives, ainsi que de la médecine et non des hauts dirigeants d’entreprises»,indique Bruce MacLellan, président et directeur général de Proof Strategies.

Les trois sources « d'information fiable » envers lesquelles les Québécois ont le plus confiance sont les médecins à 82 % (81 % pour l'ensemble des Canadiens) et les scientifiques à 78 % (77 % pour l'ensemble des Canadiens), suivis par les amis et la famille à 64 % et les éducateurs à 62 % (mêmes résultats obtenus pour les Québécois et pour le reste des Canadiens). En revanche, les dirigeants d'entreprise obtiennent la confiance de 28 % des Québécois (24 % pour l'ensemble des Canadiens et les politiciens), 26 % (18 % pour l'ensemble des Canadiens). Malgré le faible niveau de confiance des Québécois envers les politiciens, il s’agit de l’écart de pourcentage le plus important par rapport à l'ensemble des Canadiens.

L'Indice CanTrust, qui en est maintenant à sa sixième année, a démontré de façon constante des niveaux de confiance élevés parmi les Québécois et les Canadiens envers leurs principaux services publics tels que les soins de santé, l'éducation, la police et l'armée. Les Canadiens font confiance aux services gouvernementaux et au secteur public, mais pas aux politiciens qui les supervisent.

«Malgré les nombreuses différences entre le Québec et le reste du Canada, les résultats du nouvel Indice CanTrust démontrent qu'il existe des modèles de confiance très similaires, ce qui est important pour favoriser un véritable dialogue et une bonne cohésion sociale», explique Silvie Letendre, présidente et co-directrice générale de Capital-Image. «Alors que les fausses nouvelles, les théories du complot et la polarisation sont des problèmes majeurs aux États-Unis, heureusement ce n’est pas le cas au Canada.»

image

 

 


Une promotion et une nouvelle conseillère chez Capital-Image

À lire maintenant

Célébrons la Journée du vagin avec un orgasme
Arsenal Media accueille Claude Landry
Sparkling et Trik Truk révolutionnent le Team Building avec Page 404
AFDICQ lance une campagne pour favoriser l'achat local
Vibrance: la soirée portfolio des finissants en graphisme du Collège Ahuntsic
De nouveaux mandats pour Wink Stratégies
L'illustrateur Van Saiyan se joint à Anna Goodson
L’Annuel de Design se réinvente
Louis Adam d’EXFO nommé l’un des meilleurs dirigeants canadiens par le Globe and Mail
Une étude sur la place des femmes en communications
Archibald choisit Dreww comme agence numérique
L'engagement net zéro de WSP dans une campagne signée Republik