Aphasie Québec: mon deuxième premier mot...pour une troisième fois

le 22 janvier 2021


Le 1er février prochain, Aphasie Québec - Le réseau lancera la 3e édition de sa campagne nationale de sensibilisation intitulée Mon deuxième premier mot. Ayant pour objectif de mettre en lumière ce trouble du langage qu’est l’aphasie, la campagne se tiendra du 1er février au 31 mars 2021. 

Pour cette 3e édition, le regroupement s’est entouré de porte-paroles qui supportent une personne aphasique au quotidien : Chantal Machabée, Josée Boudreault, son conjoint Louis-Philippe Rivard ainsi que Michel Demers, frère de Jacques Demers.

«Avant la pandémie, je pouvais visiter Jacques, lui parler des Canadiens de Montréal, de football et de golf pour briser son isolement. Maintenant, en raison de la pandémie, je ne peux plus le voir du tout. Oubliez ça une rencontre Zoom avec lui, ce n'est pas de sa génération. Je l’appelle sur une base régulière, mais ayant perdu la parole, la conversation est unilatérale. Au moins, je sens que le fait d’entendre ma voix et celle de ma conjointe met un baume sur son cœur», indique Michel Demers, porte-parole de la campagne.

«Grâce à ma famille, l’aphasie m’a rendue plus à l’écoute. Avant, je ne faisais que parler! », indique Josée Boudreault, animatrice et porte-parole de la campagne.

Pour soutenir la cause de l'aphasie, cliquez ici

 

 


Étoile montante du jour: Frédérique Lalonde (Canidé)

À lire maintenant

Étoile montante du jour: Frédérique Lalonde (Canidé)
Le Québec remporte au total 8 prix aux Lions de Cannes 2022
Plusieurs nouveaux postes à combler pour Grenier recrutement!
En toute sécurité à bord de la voiture no 420
Corbeil s'occupe des frigos abandonnés
Le design thinking: tomber en amour avec le problème, pas la solution
Quand le juridique se mêle de la gestion de communauté
Desjardins, CRI agence et Vélo Québec nous font vibrer au rythme du vélo
Triple nomination au sein de Valtech
Levez-vous du bon pied avec McDonald’s Canada
M&H accueille deux nouvelles directrices de la stratégie client
Décès de Justine Lamoureux