La Semaine pour un Québec sans tabac s’attaque aux cancers digestifs

le 21 janvier 2021


La 44e édition de la Semaine pour un Québec sans tabac, coordonnée par le Conseil québécois sur le tabac et la santé et élaborée en partenariat avec l’agence Macadam, a comme objectif d’amener la population adulte québécoise à poser un geste concret afin de contribuer à la réduction du tabagisme.

Cette année, la campagne mettra en lumière les conséquences méconnues des 5 types de cancers digestifs causés par le tabac sur la vie des fumeurs et celle de leurs proches.

«Une forte proportion des cancers digestifs sont liés au tabagisme, commente Annie Papageorgiou, directrice générale du Conseil québécois sur le tabac et la santé. Ces cancers impliquent de graves conséquences. C’est troublant de penser que le risque est élevé, surtout que ces cancers pourraient être évités. Nous devons informer et protéger les gens des méfaits causés par le tabac. »

«Dans le but de rejoindre un bassin de fumeurs élargi, la Semaine a ainsi choisi d’adopter un ton plus jeune cette année, indique Benoît Beauchemin, associé, service-conseil chez Macadam. Cette année, le message demeure simple et percutant, voire provoquant, mais on souhaite d’abord s’adresser à l’adulte de 35 ans pour lui faire comprendre que fumer aura un impact sur sa vie dès maintenant et pour longtemps.»

Ces publicités font écho aux images que l’on retrouve sur les paquets de cigarettes : les conséquences physiques du tabagisme. Elles ont déjà marqué l’imaginaire et, dans sa formule actuelle, ont le potentiel de marquer toute une génération, en plus de renforcer un message déjà très marquant.

«Une majorité de gens connaissent ces fameuses images choquantes que l’on retrouve sur les paquets de cigarettes. Elles engendrent des réactions fortes et c’est ce dont nous avons besoin pour provoquer des changements de comportement, conscientiser et sensibiliser. De ce constat est né la signature Un cancer du foie, c’est pas beau à voir, imaginez l’avoir...déclinable pour les 5 types de cancers digestifs. Finalement, le slogan Arrêtez. Maintenant. reflète l’importance d’arrêter de fumer dès que possible en utilisant les services J’ARRÊTE. », conclut Benoît Beauchemin.

En plus d’avoir une campagne publicitaire à la télévision, sur le web et sur les réseaux sociaux, la Semaine pour un Québec sans tabac, en collaboration avec l’agence Canidé, a déployé une série de contenus sur les réseaux sociaux pour personnaliser les messages et assurer le rayonnement de l’initiative en relations publiques afin d’inciter les gens à poser une action.

«Nous sommes heureux de contribuer à une initiative qui agit comme un vecteur de changement positif dans la société, souligne Anne-Marie Caron, présidente et chef des relations publiques à l’agence Canidé. En effet, pour nous, de mettre à contribution nos contacts dans les médias, collaborer avec un porte-parole inspirant tel que Patrice Godin et assurer l’amplification sur les réseaux sociaux sont sans conteste des moyens incontournables de rejoindre jeunes et moins jeunes afin de les informer et changer leur comportement.»



image1

Crédits

Client : Conseil québécois sur le tabac et la santé – Annie Papageorgiou, Isabelle Mailhiot et Annabelle Prévost
Agence : Macadam
Relations de presse et médias sociaux : Agence Canidé 
Stratégie et placement média : SMP Média
Équipe de tournage : Kazak
Animation 3D et montage : Gimmick Studio


Top 10 des campagnes du mois de mai

À lire maintenant

GLO accueille 6 nouveaux stagiaires
Commères a le vent dans les voiles
Le virage numérique du Centre du Rasoir
Une star montante des TI est née
2C2B transforme la formule du coworking
BROUILLARD dans le feu de l'action
Route 363, une vodka faite à 100% de patates d'ici
Les effets de la pandémie sur le corps en images
Célébrons la résilience des Canadiens en route vers Tokyo 2020
Trois nouveaux lead créatifs chez TUX
Radio-Canada et l'agence Glassroom pour Desjardins remportent les honneurs du concours TAC-TIL
Du bonheur en quantité pour Sysco Québec