Andrea Lubeck

Un hub créatif au service de la communauté

par Andrea Lubeck, le 9 février 2021


Réunir entrepreneurs, scientifiques et créatifs pour créer, connecter et partager des connaissances peut paraître impossible. Pourtant, c’est ce que Tamy Emma Pepin réussit à faire avec son nouveau projet d’espace de travail.

Tamy Emma Pépin
Crédit photo : Malina Corpadean

Quand on pense à un espace de coworking, on pense souvent à un environnement qui se veut corporatif, où l’aspect fonctionnel est de mise. Il est rare que le terme
« créativité » nous vienne d’abord en tête. Or, c’est précisément la créativité que Tamy Emma Pepin, entrepreneure pluridisciplinaire et personnalité médiatique, voulait mettre de l’avant en créant ORB.

Bien plus qu’un espace de coworking, ORB est « à la fois un espace qui sert d’incubateur pour des créatifs, et à la fois une plateforme médiatique de contenus où on met de l’avant les histoires de la communauté », explique la fondatrice. Bien sûr, l’aspect fonctionnel est présent dans les locaux et un professionnel qui souhaite y travailler à l’ordinateur y trouvera son compte, mais il y a quelque chose, le studio de 3000 pieds carrés inondé de lumière ou la flexibilité des espaces peut-être, qui inspire à bien plus.

Le lieu a été pensé pour favoriser l’innovation, le partage et la curiosité, tout en tenant compte des questions environnementales et de durabilité. À cet effet, Tamy Emma Pépin mentionne que tous les meubles sont issus de l’économie de seconde main : tout provient d’un rayon de 30 km ou moins de ORB. « Ça donne une certaine aura à l’espace, qui résonne avec des profils plus créatifs », note-t-elle.

ORB

Crédit photo : Laurence Plouffe

Combler un vide
Situé au cœur du quartier de l’intelligence artificielle à Outremont et tout près du Mile-Ex, ORB a pour objectif de combler un vide laissé par les espaces de coworking plus traditionnels, selon Tamy Emma Pepin. En effet, celle qui est aussi à l’origine de l’agence créative Un peu plus loin — et dont ORB est une extension — estime qu’il manquait un endroit « où on peut réfléchir à des solutions nouvelles et juste aussi pour être ». « Je voulais créer un environnement qui était propice à l’avancement, où on peut prendre le temps de réfléchir à ce qu’on est en train de programmer, au monde dans lequel on vit, à la façon qu’on veut travailler, à ce qui est important pour nous. Je veux que ce soit un espace au croisement des arts, des sciences et du bien-être. »

L’exemple de Maria Mariano illustre parfaitement ce croisement. Membre de ORB depuis un an, elle est une designer graphique et de mode, qui possède aussi une formation en biochimie. En alliant ces trois disciplines qui, a priori, ne semblent pas liées, Maria Mariano nourrit son projet d’inventer une nouvelle fibre textile 100 % recyclable dans les espaces de ORB avec sa partenaire d’affaires Natasha Thomas.

Pivot numérique
La fermeture des lieux physiques en réponse à la COVID-19 a, comme pour bien d’autres entreprises, accéléré le pivot de ORB vers le web, indique Tamy Emma Pepin. Elle a donc rapidement mis sur pied une plateforme numérique sur laquelle elle publie les histoires des membres et le fruit de leur travail.

« Quand j’ai démarré le prototype de l’incubateur, j’ai rapidement réalisé que nos membres n’avaient pas nécessairement une plateforme pour raconter leurs histoires. Et je ne voulais surtout pas que toutes les belles relations qu’on avait créées chez ORB s’arrêtent », précise-t-elle. C’est d’ailleurs Un peu plus loin qui est responsable de la production des contenus.

Accès à des mentors
Lorsque les conditions le permettront, le programme d’abonnements reprendra du service, avec l’arrivée d’une nouvelle cohorte de membres à l’hiver 2021. Choisis par un comité de sélection, les nouveaux membres pourront s’abonner pour une durée initiale de 3 mois, renouvelable par la suite.

Une nouveauté s’ajoute d’ailleurs cette année avec cette nouvelle cohorte : les membres du comité de sélection, qui s’avèrent être des experts issus de domaines diversifiés, offriront aux membres des conseils et du mentorat tout au long de leur abonnement.

« Quand j’ai commencé mon agence il y a 5 ans, j’aurais aimé avoir accès à des personnes qui ont des expertises de vie et des connaissances variées, relate Tamy Emma Pepin. On m'a souvent référée vers des programmes d'accélérateurs, il en existe beaucoup et ils sont super, mais je ne me reconnaissais pas dans la culture, ou les valeurs. Mon intention est que les membres et la communauté de ORB puissent développer des relations durables et aient accès à du savoir transdisciplinaire, transculturel et intergénérationnel, afin de nous permettre de découvrir de nouvelles avenues, vers un monde meilleur. »

Que ce soit dans les lieux physiques ou par l’entremise de la plateforme numérique, ORB poursuit coûte que coûte sa mission de créer des ponts entre les différentes communautés qui sont, sans s’en rendre compte, « divisées entre autres par les algorithmes ». « Ma vie a tellement été enrichie notamment par le fait d’avoir des voisins de tous les horizons et par mes voyages, et c’est ce que j’ai envie de partager avec les autres », conclut Tamy Emma Pepin.

--

ORB accepte toujours les candidatures pour le programme de memberships et le programme (co-working/co-studio, mentorat) débutera lorsque les espaces de création et travail pourront rouvrir dans quelques semaines.  Pour appliquer, il suffit de remplir ce court formulaire

ORB

Crédit photo : ORB 


Anna Goodson: des images plein la Terre

À lire maintenant

Arsenal Media accueille Claude Landry
Sparkling et Trik Truk révolutionnent le Team Building avec Page 404
AFDICQ lance une campagne pour favoriser l'achat local
Une étude sur la place des femmes en communications
Archibald choisit Dreww comme agence numérique
L'engagement net zéro de WSP dans une campagne signée Republik
My Little Big Web crée un microsite pour le Grand Tirage de la Fondation du CHUM
Le Virage Vert de TUX
Prospek agrandit son équipe et annonce une nouvelle nomination
La mycose des ongles d’Alfred exportée aux USA
Serge Vallières rejoint l'équipe de direction du Groupe Park Avenue
Xavier Dolan et Julia Roberts collaborent pour une pub Chopard