Ce ne sont pas tous les conseils qui se valent

le 6 janvier 2021


La Chambre des notaires du Québec et Rethink signent une première collaboration avec une campagne de communication qui vient désamorcer l’éventail des mauvais conseils que l’on peut recevoir quand on ne fait pas affaire avec une personne réellement qualifiée.

On a tous quelqu’un de notre entourage ou sur nos réseaux, qui sait tout, ou du moins qui pense tout savoir, et nous partage sans retenu des conseils (parfois douteux, malgré les bonnes intentions). Plutôt que de rester dans le flou, la campagne, intitulée Un bon conseil, va voir un notaire, positionne les notaires comme les conseillers de choix pour tout questionnement liée à la protection juridique. 

À la fois conseillers, vulgarisateurs et rédacteurs experts du droit, les notaires sont les mieux placés pour offrir l'information la plus juste à leurs clients. Leur expertise va bien au-delà de la simple officialisation de documents : ils sont les juristes de proximité des Québécois. 

«Les fausses perceptions et les mauvais conseils peuvent générer de grandes conséquences pour les personnes qui les suivent. Plus encore lorsqu’il s’agit de la protection des droits et des biens. Nous voulions en conscientiser la population, car le rôle d’accompagnement des notaires est plus pertinent que jamais. On a donc voulu insuffler un vent de fraîcheur en présentant des exemples, entendus par les notaires eux-mêmes, et mettre en lumière la pertinence de cette profession trop souvent mal connue», explique Johanne Dufour, directrice, Clientèles et communications à la Chambre des notaires du Québec.

La première mouture de cette plateforme met de l’avant les différentes pratiques notariales les plus courantes et sujettes à de nombreuses mauvaises croyances, soit l’union de fait, la succession et le droit immobilier. 

«Les notaires jouissent d’une excellente perception chez les Québécois, mais souvent, sont consultés trop tard car l’ampleur de leur travail est méconnu. Avec cette plateforme, on voulait inciter les gens à être prévoyants, sans être moralisateur», complète Suzy Truong, planificatrice stratégique chez Rethink.

La campagne sera visible à la télévision, en affichage, sur le web et sur les médias sociaux et une phase 2 est prévue plus tard en 2021.



banniere
image

Crédits 

Client : Chambre des notaires du Québec - Johanne Dufour, Kim Bélanger 
Agence : Rethink
Direction de création : Nicolas Quintal
Direction artistique : Edouard Coune 
Conception rédaction : Julie Day-Lebel, Raphaël Côté
Design : Margot Brejon-Lavergée
Direction stratégique : Pascal Routhier
Planification stratégique : Suzy Truong
Service-conseil : Héloïse Picard, Alex Lefebvre
Production : Katia Dupuy, Annick D’auteuil
Infographie et animations numériques : Claire Khan, Darina Kosikova, Scott Russell, Leigh O’Neil
Réalisation : Émile Lavoie
Direction de photographie : Ménad Kesraoui
Photographie : Gaëlle Leroyer
Production : Colossale - Mathieu Leduc
Son : Circonflex - Pascal Desjardins, François-Pierre Lue
Média : Adviso - Sixtine Malfait, Philippe Boutin-Lizotte, Caroline Leprince, Catherine Forest 

 

 


«Quand les autres ziguent, nous, on zague»-Rethink

À lire maintenant

#IamOOH: une exposition photo sur panneaux publicitaires
Seize femmes forment la nouvelle cohorte Fondatrices de Mtl inc.
L’acquisition de clients: stratégies multiples pour Solution Piscines
Ensemble inc.: défier l’homogénéité
Affiliation et influence: stratégie gagnante?
Nouveaux mandats sur la plateforme Biznext
Linda Furstenberger nommée directrice des technologies web chez CRI Interactif
Vent de renouveau chez WOMA Marketing
Michel Lorrain rejoint la direction d'Arsenal Media
Dreww devient l’agence publicitaire de Maple 3
Voyou remporte l’appel d’offres du CSSDM
La Soirée 15 minutes de la SOCOM en mode virtuel