La majorité des Québécois favorise la complémentarité entre les chaînes télé

le 9 décembre 2020


Alors que l’avenir de la télévision est au cœur des débats publics et parlementaires à la suite du dépôt du projet de loi visant à moderniser la Loi sur la radiodiffusion, Groupe TVA a mandaté la firme Léger pour réaliser une étude afin de sonder les Québécois et Québécoises sur leurs perceptions et leurs opinions quant au rôle et à la complémentarité des chaînes de télévision publiques et privées au Québec.

Parmi les faits saillants, 78 % des Québécois sont d’avis qu’il est dans l’intérêt du public que les contenus des chaînes publiques et privées soient complémentaires et non en concurrence. 81 % de la population du Québec juge que les gouvernements devraient veiller à ce que les mandats des chaînes publiques soient précis et clairs afin qu’ils soient distincts des mandats des chaînes privées. Plus de 50 % des Québécois croient que les chaînes publiques de Radio-Canada et de CBC doivent diffuser plus de contenus que les chaînes privées dans certains genres tels que les documentaires, le journalisme d’enquête, les nouvelles locales et internationales, et les productions québécoises et canadiennes.

«Le nouveau projet de la Loi sur la radiodiffusion a fait état de la nécessité d’assurer une équité réglementaire entre les entreprises numériques étrangères et les entreprises locales de radiodiffusion traditionnelles, importants véhicules culturels et identitaires. Si ces mesures tant attendues par l’industrie sont essentielles, force est de constater que le rôle et la complémentarité des diffuseurs publics et privés sont des enjeux d’intérêts pour les Québécoises et Québécois. L’avenir de notre télévision et la diversité de son offre dépendent d’un écosystème équilibré où chaque diffuseur à son rôle à jouer», souligne Pierre Karl Péladeau, président et chef de la direction de Québecor.

«Il est fondamental que les diffuseurs publics et privés apportent une contribution distincte et complémentaire afin de continuer à innover et de préserver l’auditoire québécois. Il est donc important de traiter de cette question et d’agir sans délai, au bénéfice de notre système de radiodiffusion et des téléspectateurs d’ici», mentionne France Lauzière, présidente et chef de la direction de Groupe TVA et chef du contenu de Québecor Contenu.

Pour consulter le sondage complet, cliquez ici

télé

 

 

 


 


Une programmation 2021-2022 captivante pour Québecor Média

À lire maintenant

GLO accueille 6 nouveaux stagiaires
Commères a le vent dans les voiles
Le virage numérique du Centre du Rasoir
Une star montante des TI est née
2C2B transforme la formule du coworking
BROUILLARD dans le feu de l'action
Route 363, une vodka faite à 100% de patates d'ici
Les effets de la pandémie sur le corps en images
Célébrons la résilience des Canadiens en route vers Tokyo 2020
Trois nouveaux lead créatifs chez TUX
Radio-Canada et l'agence Glassroom pour Desjardins remportent les honneurs du concours TAC-TIL
Du bonheur en quantité pour Sysco Québec