#philanthropesanonymes: une façon Atypic de voir la philanthropie

le 16 novembre 2020


Dans le cadre de la campagne #philanthropesanonymes de la Journée nationale de la philanthropie, qui s'est déroulée le 15 novembre dernier, l'agence Atypic présente les portraits de Léo, Béatrice et François, trois personnes humbles et généreuses, philanthropes précoces, chroniques et compulsifs, qui donnent dans l’ombre sans rien attendre en retour.

Ils sont les visages d’une campagne « atypique », dans tous les sens du terme, qui entend aborder la philanthropie sous un nouvel angle. La campagne au ton décalé se déploie en cette ère du don instagramable.

« Chez Atypic, nous sommes convaincus, pour les avoir entendues, que les histoires de Léo, Béatrice et François permettront de révéler d'autres philanthropes qui s'ignorent. Philanthropes du dimanche, ou du mardi. Philanthropes de tous âges et de toutes sortes. Et plus les Québécois seront nombreux à s’afficher au grand jour et à réaliser tout le bien qu’ils font en donnant à la hauteur de leurs moyens et de toutes les façons inimaginables, mais surtout, tout ce qu’ils peuvent en tirer en termes de fun, de joie, de fierté, de buzz durable et croissant avec l’usage; plus l’acte désintéressé de donner gagnera en popularité» , indique Arianne Cardinal, stratège création.

L’acte de donner, et le fait de se réapproprier la philanthropie, en quelques sortes. Car être philanthrope n’est pas réservé qu’aux riches. Bien souvent, on l’est sans trop le savoir. Sans s’en rendre compte. Un don mensuel par-ci, une implication bénévole par-là. On le fait seul, en famille ou en duo. En faisant ce qu’on aime faire ou en partageant nos talents pour la cause.

C’est donc aussi pour démocratiser le mot « philanthrope »; un mot qui fait peur, qui sonne un peu guindé ou qui ne semble pas à la portée de tous, qu’Atypic a lancé la campagne #philanthropesanonymes à l’approche de la Journée nationale de la philanthropie.  

« Je me sens plus importante depuis que je réalise que j’en suis. » - Béatrice, 42 ans.

« Je le suis depuis longtemps et je ne le savais pas. Mais aujourd’hui, je suis bien fier de ça! » - François, 67 ans.

« Je ne savais pas trop ce que ça voulait dire avant qu’on m’en parle, et je trouve ça une bonne chose que tout le monde puisse être philanthrope. » - Léo, 13 ans.

La campagne veut montrer qu'ils sont des milliers comme ça au Québec. L’appel est donc lancé aux #philanthropesanonymes des 4 coins de la Province, et ça se passe sur les pages Facebook, Instagram, YouTube et Twitter du même nom.




image1
image2
image3

Crédits 

Agence : Atypic
Cliente : Fannie Perron
Idéation : Matthieu Dallaire, Annabelle G. Cardoso, Angelica Hardy, Marie-Hélène Mayrand
Direction de création : Arianne Cardinal
Direction artistique : Angelica Hardy
Conception web : Annabelle G. Cardoso
Services-conseils : Matthieu Dallaire, Laure Hennebique
Direction des communications : Laurent Prud’homme
Réalisation : Dan Fumaria
Production : Dézod Média


Chloé Robichaud de nouveau disponible chez 4ZERO1

À lire maintenant

Chloé Robichaud de nouveau disponible chez 4ZERO1
Concilier l’esprit créateur et la transparence
En route vers le concours Young Guns 19
Une nouvelle formule pour l'Annuel de design 2021
Un nouvel espace client pour Physio C30M
Oranje Original lance son premier balado
La Semaine numériQc se poursuit
Vividata dévoile son étude de consommation du printemps 2021
La Raffinerie entre dans la famille Kabane
GelPub, une borne de désinfectant avec écran publicitaire
Un premier événement en ligne pour Tank Worldwide
Une programmation 2021-2022 audacieuse pour Unis TV et TV5