Nancy Therrien

100 % NumériQC à la rescousse des commerçants

par Nancy Therrien, le 18 décembre 2020


Québec numérique est un OBNL qui a été mandaté par la Ville de Québec pour mettre sur pied le projet 100 % NumériQC. Cette initiative vise à accompagner les commerçants de la vieille capitale dans leur virage numérique. Laure Pettigrew, chargée de projet principale, a répondu à quelques-unes des questions du Grenier.

Laure Pettigrew
Laure Pettigrew, chargée de projet principale | 100 % NumériQC
Crédit photo André-Olivier Lyra

Grenier aux nouvelles : Sachant que le besoin en services numériques est devenu criant pour les entrepreneurs depuis le début de la pandémie, peut-on dire que vous avez été visionnaires ?

Laure Pettigrew : Peut-être, mais le fait est que le projet est né en mars 2018 à la suite d’une étude effectuée auprès des commerçants de Québec. Celle-ci démontrait qu’ils avaient besoin d’aide dans le déploiement de leur stratégie numérique. La plupart affirmaient être trop occupés avec la routine relative au bon roulement de leur commerce pour se consacrer à développer l’aspect numérique. Ce faisant, ce dernier traînait de la patte et cela se ressentait autant du côté touristique à l’international que dans le service à la clientèle local. En somme, dans les réseaux sociaux et partout sur le web, l’image de marque de plusieurs commerçants de la ville était carrément absente. Alors, en complément au travail des SDC Sociétés de développement commercial et des regroupements d’affaires de la région et dans le but de favoriser le développement d’affaires, notamment par l’acquisition de nouvelles compétences chez les commerçants, la Ville de Québec a lancé ce projet d’accompagnement en collaboration avec Québec numérique.

GAN : Le besoin en accompagnement numérique est-il vraiment plus présent depuis le début de la crise ?

LP : Il l’était déjà avant la pandémie, mais à présent, l’engouement est devenu encore plus grand. Les marchands sont très réactifs à ce que leurs clients disent sur le terrain et du jour au lendemain, ce contact a disparu. Actuellement, certains commerçants ne peuvent rejoindre leur clientèle qu’en se tournant vers le web. Donc, beaucoup d’entrepreneurs sont venus cogner à la porte pour obtenir notre service d’accompagnement gratuit qui prévoit toujours la réalisation d’un diagnostic personnalisé des besoins numériques, la rédaction d’un plan d’action individualisé et la mise en œuvre d’une stratégie numérique. Cela leur permet de développer leur clientèle locale et de se démarquer.

GAN : Quelles entreprises peuvent bénéficier du service ?

LP : Toutes les entreprises du territoire de l’agglomération de Québec ayant pignon sur rue peuvent s’inscrire au projet 100 % NumériQC. Les entreprises qui n’ont pas d’adresse d’affaires sur ce territoire ne sont malheureusement pas retenues, puisque c’est un projet financé par la Ville de Québec qui s’inscrit dans le plan de commerce 2020-2022. Le but est d’encourager le commerce de quartier, donc notre service est vraiment adapté à cette réalité. C’est d’ailleurs ce qui fait la force de notre projet. De plus, le niveau d’engagement de l’entreprise dans la démarche de virage numérique et l’impact estimé du projet numérique sur le développement de l’entreprise sont considérés dans la sélection d’une entreprise. Nous voulons que l’accompagnement soit le plus concret possible pour éviter que les commerçants se découragent rapidement devant l’ampleur de la tâche, comme ce n’est pas tout le monde qui est à l’aise avec l’univers du numérique. Chacun son métier !

GAN : Offrez-vous le service de création de sites web ?

LP : Notre rôle est plutôt au niveau stratégique, c’est-à-dire d’aider les entrepreneurs à bâtir un plan concret pour atteindre leurs objectifs numériques. Dans le cas de la création d’un site web, nous aiderons le marchand à établir un plan d’action, à sélectionner le fournisseur idéal pour réaliser le projet numérique tout en demeurant neutre. Il arrive aussi que les commerçants soient présents sur les réseaux sociaux, mais ne savent pas comment bien les alimenter. Le rôle de 100 % NumériQC est aussi de creuser et de déterminer ce qu’est la valeur ajoutée du commerce pour bien conseiller les marchands dans leur stratégie de marketing numérique. Qu’est-ce qui va teinter son contenu et qui donnera une saveur aux publications ? Prendre le virage numérique est quasi nécessaire en 2020. Certains commerçants ont décidé de se lancer après que des clients ont cru que leur entreprise n’existait pas compte tenu de leur absence sur le web. Pensez-y ! 

Si vous êtes un commerçant de la ville de Québec et souhaitez obtenir de l’accompagnement pour la mise en place de votre stratégie numérique, consultez le site web suivant : 100numeriqc.qcnum.com. C’est le temps de passer au numérique !

100 numeriqc

 


COVID-19: le «wake-up call» nécessaire pour faire le saut en e-commerce

À lire maintenant

Une enquête nationale sur la rémunération des dirigeants d'OBNL
Trois nouveaux mandats pour l’agence Commères
Les agences d'ici se démarquent aux Awwwards 2021
Deux experts en santé rejoignent TACT
Native Touch fait l’acquisition du studio Candy Banners
Tirer son épingle du jeu au féminin
Plusieurs embauches chez Canidé
Le temps d'écran a bondi chez les jeunes depuis le début de la pandémie
Minimal signe le nouveau site web du parcours OASIS immersion
Kia Canada dévoile l'expérience virtuelle d’un Salon de l’auto
L'exposition Leonard Cohen «Une brèche en tout chose» revue par Akufen
Locomotive nommée agence de l’année Awwwards pour une troisième fois