Nancy Therrien

Pack it up, le bonheur est dans la boîte

par Nancy Therrien, le 19 novembre 2020


Certains secteurs d’activités ont vu naître des occasions nouvelles lorsque la pandémie a pris la planète par surprise. C’est notamment le cas pour Pack it up qui propose une gamme soigneusement sélectionnée de cadeaux thématiques à offrir (à ses employés et clients) ou à s’offrir (parce qu’on le mérite bien). Sylvain Letellier, fondateur de l’entreprise, ne dit pas que le malheur des uns fait le bonheur des autres, mais pour lui, le bonheur est dans la boîte.

Sylvain Letellier

Comme la plupart des entrepreneurs, Sylvain souhaitait fonder sa propre affaire pour développer ses propres réalisations. Ce désir de faire les choses pour et par lui-même lui a inspiré son projet qui allait aider les autres à démarrer les leurs. Vous suivez ? En réalité, PIU faisait à la base dans le B2C et avait pour mission de créer des kits de départ pour faire la cuisine et aller à la pêche, entre autres exemples : « J’étais un peu exaspéré de devoir faire des recherches pendant des heures sur le web pour trouver du matériel ou des produits et lire des commentaires pour souvent me retrouver bredouille. C’est là que j’ai eu l’idée de demander à des connaisseurs d’imaginer des kits autour d’une thématique avec les meilleurs produits ».

Kit ou double ?

En 2018, Sylvain a décidé de jouer le tout pour le tout : « J’ai lâché mon emploi en me disant, si ça marche tant mieux, sinon, je m’en trouverai un autre ». Il s’est avéré que le pari a valu le coup puisqu’au fur et à mesure que PIU produisait des kits pour le grand public, des entreprises se montraient intéressées : « L’École du bar nous a demandé de créer un kit de cocktails pour ses étudiants. Cette initiative nous a entraîné sur une voie où on a été appelé à travailler avec des institutions qui donnent des ateliers et des cours de cuisine telles que l’École hôtelière de Laval, la Maison Christian Faure, l’Académie culinaire. Puis, les “joies” de la COVID ont fait en sorte que tout ce beau monde a annulé ses activités », raconte Sylvain. Ne reculant devant rien et profitant du fait que les gens sont demeurés à la maison pendant le confinement, PIU a pu rester actif, notamment grâce à la vente de ses « kits pour pâtes » à préparer soi-même qui soit dit en passant arrivent directement de l’Italie. À cela, Sylvain ajoute : « On s’assure d’avoir la meilleure sélection de produits alors on va vraiment les chercher là où ils sont renommés ».

Jouer dehors plutôt que fêter tard

« Les mains occupées, l’esprit libéré », c’est le slogan de PIU : « On exploite l’axe qui encourage à lâcher nos écrans, à s’adonner à des activités agréables, à s’offrir du temps libre », dit Sylvain. La pandémie a accéléré le transfert que PIU voulait faire en B2B depuis longtemps, parce que de façon naturelle, les gens achetaient des kits à guise de présents. Et, qui de mieux placé pour faire des cadeaux à grande échelle ? Le domaine corporatif : « On a regardé du côté des employeurs et des programmes de récompense et on s’est rendu compte que ça marchait particulièrement bien. Il faut dire que le tous les kits proposent des activités manuelles au sens large (cuisine, activité extérieure, jardinage), ce qui répond à un besoin devenu plus criant pendant la crise : la santé mentale des employés. Après le grand confinement du printemps, on a commencé à travailler avec de plus en plus d’entreprises. À titre d’exemple, BCF, qui est un gros cabinet d’avocats, a offert à chacun de ses employés un kit spécial pour souligner ses 25 ans. À défaut d’être conviés à un party, ils ont été invités à préparer des popsicles, des cocktails, à observer les oiseaux, à organiser un pique-nique ou à aller jouer au parc, c’était à eux de choisir », explique Sylvain.

Le Père Noël en congé forcé

S’il faut oublier les partys de Noël cette année, on pourra quand même socialiser en se tournant vers PIU : « On sait que certains employés organisent des compétitions de décoration de biscuits, par exemple, à l’occasion d’un 5 à 7 virtuel. Comme le Père Noël ne fera probablement pas sa tournée en 2020, mon équipe et moi nous nous attelons à le remplacer », rigole Sylvain.

Si l’idée vous plaît, vous devrez faire vite pour commander, car il y aura beaucoup de pression sur les chaînes de livraison. Bon magasinage !

Pack it up


PME MTL prêts (pour la relance)

À lire maintenant

Valérie Parisien rejoint l'équipe de Citoyen
Contenu de marque à La Presse: une entité et une identité repensées
Virage Affichage: une tournée virtuelle du mobilier urbain de Québecor
La guignolée des médias lance sa vingtième édition
Personnalité de la semaine:  Nicolas Baldovini (lg2)
Donner une nouvelle vie au plastique recyclé
Stacey Masson nommée vice-présidente, Marketing et Communications de Cossette
MOONSTRUHK développe un film publicitaire sur le développement durable
Rachelle Houde Simard nommée vice-présidente, Storytelling de Digital Dimension
L’impact de la pandémie sur les habitudes de consommation des Canadiens
Webinaire Parkour3: des conseils d’experts en marketing numérique
Un message dans le ciel: «Legault, on veut des ratios !»