Quand les talents s’unissent pour la cause du bec

le 25 septembre 2020


Hier avait lieu la première édition du concours Idéa. Pour l’occasion, l’A2C a offert un moment dans le gala pour mettre le bec de l’avant. Puisque l’organisme ne souhaitait pas faire un discours traditionnel dans le cadre d’un concours créatif, l’équipe a fait appel à la générosité de l’industrie. 

C’est Sylvain Dufresne, vice-président et chef de la création chez FCB Montréal, qui a été le premier à prendre le flambeau. Il eut l’idée de s’associé à son ex-partenaire de création et ami, Martin Bernier. S’en est suivi une requête auprès du comité de direction du bec, où Fanny Quenneville proposa d’aider avec l'appui de son équipe chez DentsuMcGarryBowen. C’est avec le directeur artistique Olivier Ventura que le projet s’est finalement concrétisé. Puisque les discussions menaient vers un très probable tournage vidéo, l’équipe de Lamajeure accepta avec plaisir de se joindre au projet. 

C’est donc avec l’aide et des artisans de l'industrie que la cause a obtenu ses 30 secondes d'antenne. Pour le bec, la solidarité expérimentée lors de ce projet expose l’importance de se soutenir dans cette période de changement.



Le bec lance la conférence «On jase…liberté financière»

À lire maintenant

Connais-tu tes réals? (Benoit Lalande)
Maman! Je bosse en pub!!!
Une offensive 100% féminine pour la complicité des femmes
Galia Natcheva nommée directrice de comptes chez Attitude Marketing
KO Éditions remporte l'Or aux Taste Canada Awards
«René Lévesque et nous»: regard sur l'homme et son héritage politique
Les passionnés de plein air en vedette
Trois nominations à la création chez dada
Plein de pâtes d’ici, beaucoup de fromages d’ici
TUX Creative Co. accueille 17 nouveaux talents à Montréal
Cinq nouveaux venus dans l'équipe d'Orkestra
Libéo adapte sa culture d’entreprise