L’Université Laval assurera la poursuite de l’enquête NETendances

le 22 septembre 2020


Dans le contexte de la fin des activités du Centre facilitant la recherche et l’innovation dans les organisations (CEFRIO), l’Académie de la transformation numérique (ATN) de l’Université Laval annonce qu’elle poursuivra la réalisation des études qui ont fait la réputation du CEFRIO au cours des dernières années, incluant la grande enquête NETendances.

Cette enquête dresse depuis maintenant 20 ans un portrait intégré et actualisé des tendances en matière d’utilisation du web et du numérique au Québec. L’ATN intégrera également plusieurs autres actifs numériques du CEFRIO et en assurera la mise en valeur.

« L’Académie vient ainsi compléter son offre actuelle de services puisque ces études servent souvent de point d’entrée pour le développement de recherches et de formations en ciblant les besoins et les lacunes dans la maturité numérique au Québec. Les différentes mesures et enquêtes, dont NETendances, qui ont été menées de façon très régulière au CEFRIO ont permis de constituer un portrait de la situation concernant l’appropriation du numérique au Québec. Elles sont un ajout important à l’ATN et nous comptons les faire évoluer », indique Martin Noël, directeur général de l’ATN

« Il était essentiel que certaines des activités de recherche menées au CEFRIO soient reprises par d’autres organismes spécialisés dans le domaine du numérique, explique le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon. Un comité de transition, formé de représentants du CEFRIO et du MEI, a été mis sur pied pour évaluer comment transférer ces activités à d’autres acteurs de l’écosystème. Cette démarche a porté fruit, comme nous le démontre l’annonce d’aujourd’hui. Je suis heureux de voir l’ATN prendre le relais pour l’enquête NETendances afin d’assurer la collecte et la publication des données nécessaires au suivi de la transformation numérique du Québec. Je suis convaincu que son équipe poursuivra la tradition d’excellence instaurée par le CEFRIO. »

Du côté du CEFRIO, le président-directeur général par intérim, André Pouliot, est confiant que l’ATN saura perpétuer en toute indépendance les études sur l’évolution des usages d’Internet par les citoyens, les entreprises et les organisations du Québec. « Au nom des membres du conseil d’administration, nous sommes heureux que l’expertise du CEFRIO en matière d'études et d’enquêtes soit transférée à l’ATN et nous leur souhaitons une belle continuité. Nous sommes confiants que l’ATN saura réunir une équipe diversifiée de chercheurs sur laquelle appuyer la continuité de ses travaux », déclare-t-il. 

« Le CEFRIO a été un pionnier de la recherche et de l’innovation sur les usages du numérique au Québec, ajoute Sophie D’Amours, rectrice de l’Université Laval. Son vaste réseau de chercheurs a fait un travail remarquable pour soutenir les organisations et les entreprises dans leur transition numérique. C’est un honneur de contribuer à perpétuer ce précieux héritage et de voir confier la poursuite de la grande enquête NETendances à l’Académie de la transformation numérique (...). »

université


Le CEFRIO livre une dernière fois les résultats de l'enquête NETendances

À lire maintenant

Connais-tu tes réals? (Benoit Lalande)
Maman! Je bosse en pub!!!
Une offensive 100% féminine pour la complicité des femmes
Galia Natcheva nommée directrice de comptes chez Attitude Marketing
KO Éditions remporte l'Or aux Taste Canada Awards
«René Lévesque et nous»: regard sur l'homme et son héritage politique
Les passionnés de plein air en vedette
Trois nominations à la création chez dada
Plein de pâtes d’ici, beaucoup de fromages d’ici
TUX Creative Co. accueille 17 nouveaux talents à Montréal
Cinq nouveaux venus dans l'équipe d'Orkestra
Libéo adapte sa culture d’entreprise