K72 accueille Geneviève Jannelle à titre de directrice de création

le 21 septembre 2020


Le 24 février dernier, k72 accueillait Geneviève Jannelle à titre de directrice de création. Elle venait ainsi former, avec Chantal Gobeil, un duo au féminin.

« Je ne savais pas si Geneviève allait accepter… J’avais monté, avec Sébastien Moïse (directeur général), toute une opération de séduction baptisée G.I. Joe., se rappelle Chantal. k72 est une agence en pleine ébullition, je cherchais donc quelqu’un qui s’adapte rapidement. Geneviève est à l’aise de naviguer dans plusieurs univers et ses standards créatifs sont élevés. »

« C’est d’abord l’idée de former un duo de directrices de création avec Chantal Gobeil qui m’a séduite, affirme pour sa part Geneviève. Nos forces sont tellement complémentaires! Chantal vient du monde du design et du branding, moi, je viens de la pub. Je suis une cheffe des mots, elle a l’oeil du tigre. C’est un match parfait pour développer des marques et bien les faire vivre dans tous leurs points de contact. Mais ce qui a scellé ma décision, c’est k72. Une agence à taille humaine, avec de grandes ambitions créatives et les moyens de les mettre en oeuvre, ça ne court pas les rues! », déclare Geneviève.

Mais comment vont les grandes ambitions, quand on se joint à une équipe deux semaines avant une pandémie mondiale? Geneviève n’a certes pas eu le temps d’apprivoiser sa nouvelle tasse à café bien longtemps avant de tomber, comme l’ensemble de l’industrie, en télétravail. Qu’à cela ne tienne, l’équipe a vite trouvé ses aises dans cette nouvelle réalité. 

« k72 avait déjà une politique de télétravail les vendredis, alors on était rodés, déclare Chantal Gobeil. C’est aussi ça, la beauté d’une petite équipe : on n’a rien perdu de notre agilité. Geneviève et moi, on a développé notre relation à distance, comme bien des couples! Non seulement on a vite trouvé notre rythme de croisière, mais ça m’a aussi permis de vivre dans le déni en ne voyant pas trop sa bedaine pousser...», ajoute Chantal à la blague.

«Geneviève nous l’a dit dès le premier café, dit Sébastien Moïse. Pour nous, ça n’avait aucune incidence sur notre désir de la voir se joindre à l’équipe. C’est une vision de k72 à long terme que nous mettons en place. Et déjà, après quelques mois, on voit à quel point la synergie des forces et des expertises fonctionne et sert bien nos clients. »

Geneviève Jannelle cumule 17 ans d’expérience en création publicitaire, dont la majeure partie passée chez lg2 et Cossette. Elle fait partie des rares créatifs à avoir joué pour les deux équipes, ayant été successivement directrice artistique et conceptrice-rédactrice. Ce modus operandi semble faire partie de ses habitudes, car elle est aussi médaillée de patinage artistique… et défenseure droite au hockey. Elle mène en parallèle une carrière d’écrivaine, avec trois romans, quelques recueils de nouvelles et un prix littéraire à son actif.

Un profil hybride qui cadre à merveille dans la philosophie k72, où l’on abat les frontières entre les disciplines, où les designers brainstorment avec les publicitaires, et où l’on aime faire s’entrechoquer du monde et des affaires qui ne vont pas naturellement ensemble.

« Ça fait des solutions étonnantes. Et ça crée un environnement décloisonné où le talent à le goût d’exploser. Où tu te sens libre d’être la meilleure version de toi-même», conclut Geneviève.

genevieve
Geneviève Jannelle

duo

Photos : Maxyme G. Delisle (Consulat)

 


Top 10 des campagnes du mois de septembre

À lire maintenant

Les Talents cachés: la diversité sous tous ses angles
TANK dévoile trois nouveaux épisodes du balado «Objectif croissance»
Done teste l’autocomplétion de feuilles de temps intelligentes avec le CRIM
L’AMQ accueille de nouveaux membres au sein de son CA
R3 Marketing et Léger dévoilent les résultats de la 4e édition de LoyauT
Cabana Séguin: tous pour un et un pour tous
FCB Montréal remporte deux prix au concours CLIO SPORTS
Une campagne pour les hommes victimes d’agressions sexuelles
Sandrine Debbané se joint à Sid Lee à titre de cheffe de la direction financière
André Fortin devient vice-président de Massy Forget Langlois relations publiques
Génération W cherche des jeunes femmes aux parcours inspirants
Productions Chaumont signe la vidéo manifeste de la SAQ