Anik Pelletier nommée vice-présidente du Langage de marque chez Bleublancrouge

le 9 septembre 2020


Bleublancrouge (BBR) accueille Anik Pelletier au sein de l’agence et du collectif Humanise à titre de vice-présidente du service Langage de marque.

Elle poursuivra la mission de mise en valeur de la transcréation, une expertise développée par sa prédécesseure, Élise Guillemette, au cours des 12 dernières années. Elle mettra également son expertise en francisation au service des clients de l’agence. BBR est l’une des seules agences au pays à être dotée d’une unité de transcréation (adaptation) aussi spécialisée. L’équipe de BBR Langage de marque a été créée pour répondre aux besoins du marché, comme l’explique Élise : « Chaque année, des directeurs marketing de grandes marques frappent à notre porte et nous demandent s’il existe quelqu’un, quelque part, capable d’allier la créativité des agences de publicité aux capacités des cabinets de traduction. C’est pour eux que nous avons mis sur pied ce service. »

Selon Anik, BBR Langage de marque est le secret le mieux gardé de l’industrie, et elle entend le faire sortir de l’ombre. « Je parle en connaissance de cause puisque j’ai d’abord découvert cette équipe comme cliente, et que j’en suis tout de suite devenue une ambassadrice enthousiaste, confie-t-elle. Une présence accrue à Toronto pour soutenir les clients de la Ville Reine fera certainement partie du plan de développement. »

Elle souhaite notamment valoriser la transcréation, dont le potentiel stratégique demeure sous-exploité. Pour ce faire, Anik mise sur le talent d’une équipe d’élite qui aime et maîtrise ce métier, et le considère comme un important vecteur de succès pour l’agence et les marques qui veulent percer le marché francophone au pays. Les 20 rédacteurs, réviseurs et traducteurs marketing de l’équipe utilisent d’ailleurs des méthodes développées de concert avec son plus important et plus ancien client, un géant des technologies de la Silicon Valley. Au fil des ans, le groupe a multiplié les belles collaborations dans une panoplie de secteurs d’activité. Parmi ses succès, on compte bioMérieux, Bio-K, Charlotte Tilbury, Cineplex, Fondation Jeunes en Tête, Grands Frères Grandes Soeurs, Kind, Sephora, Square, Western Union, WEX et, plus récemment, Desjardins.

Elle-même langagière de formation, Anik arrive également avec un précieux bagage en transcréation et en gestion. Elle a commencé sa carrière chez HBC, où elle a occupé des postes à responsabilité croissante et s’est spécialisée en marketing et publicité pendant 20 ans. Ensuite recrutée par Target, elle en a dirigé les Services multilingues, contribuant à l’implantation du détaillant américain en sol québécois. Puis, elle s’est jointe à l’équipe de direction d’un important cabinet de traduction montréalais, où elle était responsable de l’intégration de clients d’envergure dans un contexte d’expansion. Au cours des trois dernières années, Anik a piloté les services langagiers, la francisation et la responsabilité sociale chez Rogers.

anik
Anik Pelletier


Changer le cours des choses après le confinement

À lire maintenant

L'ACRPQ nomme son nouveau comité exécutif
Bien Joué signe une campagne pour relever le système public
Les Féeriques: encourager les commerçants de la MRC de Roussillon
Patrick White lance une infolettre sur les médias
Corinne Turgy nommée conseillère en communication de Marelle Communications
Rachelle Béry remercie les artisans d'ici
TVA clique sur le bouton «Rafraîchir»
Royal LePage Excellence mandate TIC TAC TOE Communication
Publicis détourne le Vendredi fou pour promouvoir la santé mentale
Le papier est mort, vive le papier!
Metro lance sa marque-recruteur dans une nouvelle campagne
Camden devient le partenaire créatif de Spärkel