Changer le cours des choses après le confinement

le 26 août 2020


Les cinq derniers mois ont été dévastateurs à bien des égards pour les dirigeants d’entreprise. Après le confinement, l’incertitude économique et les mises à pied, bon nombre d’entre eux restent perplexes face à la situation. S’intéressant à ceux qui profitent de l’occasion pour faire bouger les choses, le collectif Humanise dévoile une campagne qui vise à promouvoir sa mission, qui est d’aider les chefs d’entreprise à transformer la crise en tremplin pour devenir une version améliorée et plus puissante d’eux-mêmes.

À Montréal et à Toronto, Humanise regroupe Bleublancrouge, Glassroom, L’Institut Idée, Youville Haussmann Park, Alice & Smith, U92, Fieldtrip et Tulipe. Ces huit entreprises indépendantes sont assemblées sous un même nom et une même cause : aider les leaders qui partagent leur philosophie à « changer le cours des choses ».

D’ailleurs, de nombreuses entreprises ont sollicité les conseils du collectif dans les derniers mois. Certaines d’entre elles, comme Cadillac Fairview, sont parmi les plus durement touchées par la pandémie, alors que d’autres, comme Desjardins et eBay, souhaitent ardemment contribuer à la relance.

Au cours du dernier mois, sur LinkedIn, Humanise a interpellé les décideurs clés qui ont le courage et l’ambition nécessaires à faire des cinq années post-COVID un moment de redéfinition historique pour leur entreprise. Sans s’encombrer d’euphémismes ni prétendre avoir toutes les réponses, le collectif incite les leaders à trouver en eux la force d’améliorer le destin de leur entreprise.

La campagne comprend des vidéos inspirantes, un nouveau site web et une signature qui met l’accent sur l’approche collaborative et humaine de Humanise.

« Pour les hauts dirigeants, c’est l’occasion de corriger ce qui ne va pas dans leur entreprise. Et de le faire si bien qu’ils en deviendront célèbres, tout en faisant de notre monde un meilleur endroit pour l’humain, affirme Sébastien Fauré, chef de la direction de Humanise. Évidemment, on a aussi très envie d’être invités à les accompagner dans l’aventure. » Sébastien Fauré reconnaît que cette aventure ne convient pas à tous. Après la pandémie, certains préféreront sans doute se mettre à l’abri et tenter de limiter les dommages. Cependant, il demeure convaincu que ce sont les entreprises disposées à prendre des risques qui émergeront de cette crise plus grandes et plus solides qu’avant. Ou, dans certains cas, plus petites et meilleures qu’avant.

Crédits

Agence de publicité : Bleublancrouge, Toronto, Canada, Humanise, Canada
Vice-présidente et directrice générale : Joumana Oweida
Codirectrice de création principale : Chris Dacyshyn
Codirectrice de création principale : Julie Markle
Directeur de création adjoint : Logan Gabel
Directeur de création adjoint : Graeme Campbell
Concepteur-rédacteur : Graeme Campbell
Directeur artistique : Logan Gabel
Directeur de création adjoint : Dom Bulmer
Conceptrice-rédactrice francophone : Vanessa Harbec
Superviseur de compte : Nevan Ryan
Directrice, service-conseil : Marlène Boutin-Masse
Directeur de production : Laurence-Étienne Hillman
Conseillère, communications stratégiques : Marianne Deschênes
Mixage et conception sonore : Samuel Gagnon-Thibodeau
Révision : Éliane Vinet
Chef de la direction et cofondateur du collectif Humanise : Sébastien Fauré
Productrice : Élise LeBel/Fieldtrip
Directrice de production : Justine Tremblay/Fieldtrip
Design et animation graphiques : Wolfgang Animation
Associé et directeur général : Charles Beaulieu/Glassroom
Coordonnateur, développement stratégique : Felix Lam/Glassroom


Anik Pelletier nommée vice-présidente du Langage de marque chez Bleublancrouge

À lire maintenant

L'ACRPQ nomme son nouveau comité exécutif
Bien Joué signe une campagne pour relever le système public
Les Féeriques: encourager les commerçants de la MRC de Roussillon
Patrick White lance une infolettre sur les médias
Corinne Turgy nommée conseillère en communication de Marelle Communications
Rachelle Béry remercie les artisans d'ici
TVA clique sur le bouton «Rafraîchir»
Royal LePage Excellence mandate TIC TAC TOE Communication
Publicis détourne le Vendredi fou pour promouvoir la santé mentale
Le papier est mort, vive le papier!
Metro lance sa marque-recruteur dans une nouvelle campagne
Camden devient le partenaire créatif de Spärkel