Justine Aubry

Nata PR: le meilleur de deux mondes

par Justine Aubry, le 9 septembre 2020


Cette année, Nata PR souffle ses vingt bougies. Forte de ces deux décennies en affaires, et maintenant établie dans les villes de Montréal, Toronto et Miami, la boîte de relations de presse n’a jamais cessé d’évoluer, de découvertes en partenariats, se renouvelant au rythme de l’industrie et de ses inévitables mutations. Préparant la relève et souhaitant miser sur une approche personnalisée prenant en compte les multiples possibilités du numérique, sa fondatrice, Natalie Bibeau, nomme en 2017 le tout premier associé de la firme. David Tremblay viendra y insuffler une vision jeune et dynamique, qui se mariera harmonieusement avec la détermination et l’humanité qui caractérisent Nata PR depuis ses premiers balbutiements.  

Nata PR
Crédit photo : Marie-Eve Doyon

Oeuvrant dans les univers de la mode, du lifestyle et dans le milieu culturel, Natalie Bibeau travaillait en entreprise depuis plusieurs années avant de fonder Nata PR au tournant du millénaire. Alors directrice des communications et du marketing, cette dernière décide d’utiliser sa vaste liste de contacts et son expérience avec « l’humain » pour faire rayonner les marques représentées par sa nouvelle agence, ces dernières provenant de son secteur d’expertise. « À la mi-trentaine, j’ai voulu tenter ma chance à mon compte à une époque où ce n’était pas du tout la mode d’être une entrepreneure. Mais j’avais déjà un bon réseau et un bagage d’une dizaine d’années. C’est ce que je dis souvent aux jeunes qui commencent à l’agence, ce qu’il y a de plus important, c’est votre réseau de contacts. »

Au fil des années, les façons de travailler ont évolué, notamment à l’arrivée des médias sociaux et du contenu numérique, des entités incontournables pour toutes stratégies de relations publiques réussies. « En vingt ans, tout a beaucoup changé, mais les mécanismes de base sont restés les mêmes. Comme pour la publicité, les possibilités de présenter des produits se sont multipliées. Aujourd’hui, on ne fait plus une seule proposition sans un volet où il va y avoir des blogueurs, des influenceurs ou des personnalités. Nous proposons au client de combiner les relations publiques à leur campagne d’influence », précise Natalie Bibeau.

De cette réalité de l’industrie est née un concept intitulé « Le meilleur de deux mondes », une expression qui illustre l’union complémentaire des forces de Natalie, experte des relations humaines et entrepreneure aguerrie, et de son associé David, jeune homme féru de communication et spécialiste des médias numériques.

Les générations X et Y à l’unisson

David Tremblay a d’abord rejoint l’équipe de Nata PR en tant que chargé de compte, son expérience en marketing dans le domaine capillaire et au sein de l’industrie de la mode ayant retenu l’attention de Natalie. L’agence comptait déjà une clientèle importante dans ce secteur. « Après avoir organisé des événements et travaillé avec de grandes marques de mode, je voulais aller voir du côté marketing. Mon rôle était de travailler avec des marques internationales, de les lancer au Canada. J’avais gardé des contacts dans les médias, et un ami m’a parlé de Nata, il m’a dit que Natalie cherchait un chargé de compte. Dans notre domaine, la beauté, le lifestyle, il n’y a pas beaucoup de garçons, et j’avais aussi une grande connaissance de ces industries. Donc on peut dire que j’avais le bon profil ! », lance David.

Rapidement charmée par le professionnalisme et le côté humain du jeune Saguenéen, Natalie se met alors à lui confier de plus en plus de responsabilités, qu’il accepte de remplir avec enthousiasme. En janvier 2017, après seulement 3 ans de service chez Nata PR, et alors au poste de directeur de comptes, David Tremblay se voit proposer de devenir vice-président partenaire et associé de l’agence. Natalie Bibeau a trouvé sa perle rare, convaincue que ce communicateur dynamique pourra l’aider à amener son entreprise encore plus loin.

« La perception des clients est souvent qu’une personne de plus de 40 ans ne connaît pas parfaitement les médias sociaux, d’où cette association avec David qui est absolument extraordinaire. C’est une rencontre qui nous permet d’offrir aujourd’hui des conseils stratégiques hors pair grâce à notre connaissance en profondeur du monde des médias à la fois traditionnels et numériques », se réjouit Natalie.

Depuis 2018, David dirige le bureau de Toronto où il s’occupe principalement des projets de l’agence visant le Canada anglais. Après quelques années à aiguiller de grands clients canadiens et à promouvoir diverses entreprises québécoises dans la Ville-Reine, il a eu un véritable coup de cœur pour cette métropole, et s’y est finalement établi. « Je voyais cette opportunité comme un nouveau challenge. Au Québec, au Canada ou aux États-Unis, les influenceurs, par exemple, n’ont pas le même pouvoir, ce qui ne rend pas ça facile pour nos clients. On doit s’assurer de bien comprendre les différents marchés et leurs expertises pour savoir comment on devrait lancer chacun des produits que Nata représente. »

Encourager la relève, former l’industrie

Dans le cadre d’une récente restructuration de l’agence, la fondatrice a modifié le fonctionnement de l’entreprise, notamment pour que ses employés restent plus longtemps en poste, la plupart quittant après seulement un an de service. « J’ai décidé de faire en sorte que les plus jeunes qui arrivent chez nous puissent grandir à nos côtés. Généralement, les gens du marketing et des communications bougent beaucoup, ce qui est très exigeant pour une entreprise. Traditionnellement, les employés restaient plus longtemps chez nous. Maintenant, tous les 6 mois, on leur dit ce qu’ils doivent maîtriser, un peu comme un cours, pour qu’ils puissent vraiment avancer dans l’agence. »

Dans ce même état d’esprit, Nata PR a également créé une bourse remise une fois par an à un étudiant en communication de talent, et relié à une des écoles dont est issu un des employés de l’agence. Cette année, la bourse a été remise au Cégep de Jonquière, qui offre le programme ATM (Art et technologie des médias), qu’a aussi suivi David.  

Continuellement motivée par la réalisation de nouveaux projets pour son entreprise, Natalie lancera sous peu la Nata PR SCHOOL. Le podcast hebdomadaire offert en français et en anglais traitera de relations publiques, et l’équipe y présentera sa méthode de travail en six étapes, en plus d’inviter des clients et des partenaires stratégiques à venir discuter des réalités du métier.

« C’est vraiment une formation qui vise à nous faire connaître. On se demande depuis plusieurs années, David et moi, comment expliquer ce que l’on fait dans la vie. La clientèle qu’on vise est des petites et moyennes entreprises qui ont à l’interne quelqu’un qui s’occupe de marketing, de médias sociaux et même de relations de presse. On veut former ces gens-là et les accompagner, aussi pour les aider à se faire connaître. C’est un programme de 3 mois, composé de cohortes d’une dizaine de personnes qui suivront le cours. Ils auront aussi accès directement à David ou à moi », explique Natalie.

« Les gens auront une meilleure compréhension du métier en général, le cours montrera aussi notre vraie réalité. Nous n’avons pas toujours une coupe de champagne à la main ! », s’amuse ironiquement David.

Les participants pourront assimiler les connaissances des experts de Nata PR et comprendre les réalités de l’univers des relations publiques dès l’automne 2020.

Curieux, uni et habité par un désir contagieux d’évoluer au rythme des tendances de l’industrie, le duo Natalie/David a certes devant lui de belles années à venir. Chose certaine, les deux entrepreneurs ne reculeront devant rien pour propulser Nata, tout comme ses marques, vers l’infini et plus loin encore !

Nata PR 2

Crédit photo : Donald Robitaille (OSA Images)


Génie MTL exauce vos requêtes farfelues

À lire maintenant

Michael Valentino nommé responsable, Ventes programmatiques de La Presse
Hula Hoop accueille Danielle Bouchard à titre de directrice artistique
Clark Influence accompagne la sortie d'un yogourt sans produits laitiers
Natalia Tavares rejoint Bayard Canada
Sports Experts propose un défi actif avec des athlètes d'ici
La CCMM et l’A2C présentent une causerie sur la pensée créative
Exponentiel Conseil accueille Justine Lord-Dufour
Les annonceurs mondiaux lancent une nouvelle approche d’évaluation multimédia
La COVID-19 a-t-elle redéfini le rôle des RH?
Il était une fois une ACCRO de l’innovation
Parkour3 obtient la certification HubSpot Advanced CMS Implementation
Concertation Montréal mandate l’agence Canidé