Personnalités de la semaine : Geneviève Sylvestre et Marc-Antoine Lambert (BLVD-MTL)

le 25 août 2020


Geneviève Sylvestre
Geneviève Sylvestre, productrice exécutive sénior

Marc-Antoine Lambert
Marc-Antoine Lambert, producteur exécutif

Expression utilisée fréquemment
Geneviève :
« Allô ».
Marc-Antoine : « Salut ».

Film favori ou série favorite
Geneviève :
Fatal Attraction.
Marc-Antoine : Showgirls.

Occupation préférée :
Geneviève :
Cueillir des bleuets.
Marc-Antoine : Tout sauf cueillir des bleuets.

Fun Fact :
Geneviève :
Un amour (encore secret) pour Occupation Double.
Marc-Antoine : Un amour (pas très) secret pour la danse en ligne.

Le nouveau duo en ville !

« On a vécu un vrai coup de foudre », s’exclame Marc-Antoine en riant.

Et pourtant, rien ne semblait les destiner à se trouver l’un l’autre, outre le fait de pratiquer le même métier de producteurs. Marc-Antoine a 26 ans, Geneviève, quelques années de plus. Elle est plutôt discrète, lui plus exubérant. La pub trad n’a plus de secret pour eux.

« Dans les faits, on se complète parfaitement », répond Geneviève du tac au tac. « On a chacun nos pantones, et on crée une couleur nouvelle ensemble », ajoute Marc-Antoine.

Ils se sont rencontrés chez Attraction en pleine pandémie. Avec elle, une riche expérience et une liste de contacts longue comme le bras. Lui avait fait ses classes sur les plateaux comme directeur de prod. Dans son bagage, un instinct artistique et un amour fou de la pub.

Et ça a cliqué. C’est ce qui arrive quand on partage des valeurs communes. Toujours en mode solution, ils croient à l’esprit de collaboration, à la rigueur et surtout, au plaisir dans le travail.

Confiants et motivés, ils ont pris les rênes du département de production de BLVD-MTL. Dans leur esprit, le timing est parfait. « BLVD-MTL a le vent dans les voiles, soutient Marc-Antoine. On veut construire sur les acquis et donner de l’amour à nos réals pour qu’ils puissent s’exprimer. » Geneviève enchaîne : « On veut être fiers de ce que BLVD-MTL va sortir. »,

Et comment voient-ils l’avenir d’une industrie dont le visage change à la vitesse grand V ? « Il faut être souple, répond Geneviève. Capable de se retourner rapidement. À l’écoute, aussi. » Pour Marc-Antoine, c’est simple : « Back to basic. On coupe dans le fla-fla. Le budget doit aller à l’écran. »

L’un commence une phrase que l’autre finit. La chimie opère. « Geneviève est une inspiration pour moi. Elle en a vu d’autres. » Et toute leur relation se déploie dans la bonne humeur. « Marc-Antoine est attachant et surtout, vraiment drôle. Et je suis très bon public », conclut-elle.


L’OSM au diapason de la pandémie

À lire maintenant

Personnalité de la semaine: Mirella Di Blasio (Lulu Événements)
Les Journées DUX Mieux Manger, Mieux Vivre
Bicom garantit maintenant ses résultats
Le concours Idéa lance sa deuxième édition
La Fondation Jeunes en Tête: une refonte qui fait du bien
Julie Desharnais nommée directrice générale de la Fondation de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont
Une nouvelle identité de marque pour Le Domaine des Pays d’en Haut
Deux nouveaux mandats pour Maison 1608 par Solisco
Nathalie Cécyre se joint à l’équipe de production de Pixcom
L'illustratrice Maren Amini rejoint Anna Goodson
Un ministère fédéral dépose un projet sur Grenier Biznext
Numeris dévoile sa nouvelle mesure vidéo