Personnalité de la semaine: Marie-Elaine Benoit (Sid Lee)

le 17 août 2020


marie

Marie-Elaine Benoit, directrice de création, associée chez Sid Lee
 

Expression utilisée fréquemment : « C’est vraiment cool ! »

Films favoris : Je suis une grande fan de l’univers cinématographique de Wes Anderson, mais plus récemment, avec mon enfant de 7 ans, j’écoute à répétition les films de Miyazaki, que j’adore.

Occupation préférée : Une bonne ascension de montagne et, depuis le confinement, j’ai découvert une passion pour le ukulélé.

Fun Fact : Quand j’étais ado, je voulais absolument devenir mascotte pour la fête des mascottes de Granby... J’ai dû auditionner deux années de suite pour y parvenir. Finalement, on m’a offert le rôle de la mascotte Méleau. De beaux rêves de jeunesse.

 

Arrivée chez Sid Lee en 2002, la directrice de création Marie-Elaine Benoit a une règle d’or qui guide son travail : « créer avec intention, penser et travailler de façon novatrice et être toujours préparée pour le changement ». Cette approche du design lui a permis de se tailler une place dans le prestigieux palmarès 2020 des créatifs de Adweek.
 

Le design intelligent : générer du sens

Tout ce qu’elle crée doit bien fonctionner ensemble et contribuer à construire une histoire unique pour chaque marque. Chaque élément de son travail est là pour une raison et apporte une valeur. « Je suis en faveur de l’intelligence créative dans le domaine du design. Selon moi, le travail dépasse le cadre de l’esthétique. Je crée dans un but précis, en cherchant à faire preuve d’ingéniosité et à bâtir un univers narratif pour réaliser quelque chose qui façonne les gens et les lieux », explique-t-elle.

Pour Marie-Elaine, le design intelligent, c’est du design qui est facile à comprendre, original, inspirant, dont l’image est plus forte que les mots. Il peut avoir un impact réel dans notre quotidien et dans le monde dans lequel on vit, toucher les gens, tout en leur faisant vivre une expérience. Elle estime qu’il est important de prendre des risques dans le monde de la création, pour se forcer à apprendre, à grandir et à évoluer. « Au cours de ma carrière, je me suis toujours accrochée à l’idée de créer quelque chose qui n’a jamais été fait auparavant, de sortir de ma zone de confort, d’essayer de nouvelles choses et d’enfreindre au moins une règle dans chacun des projets. »
 

Un conseil aux créatifs en devenir?

« Si vous aimez ce que vous faites, que vous y mettez du coeur, que vous vous investissez pleinement et que vous croyez vraiment en votre projet et vos idées, rien n’est impossible. Mettez la main à la pâte, explorez et laissez aller votre imagination. »


Guy Lafleur appuie le CHUM dans une campagne de Sid Lee

À lire maintenant

Amanda Dorenberg devient présidente de COMMB
Chéri-Moi se fait une nouvelle beauté avec Studio Kay
Personnalité de la semaine: Janie Boyer (CRI agence, maintenant PAB)
Dans l’œil de Rose Napoleon (Napoleon Communications)
L’Ordre des agronomes du Québec choisit Camden
Commères signe deux nouveaux mandats
Tandem communication revitalise son offre de services
Lire et apprendre, ça ouvre des portes
RIVE: une agence spécialisée pour les marques actives
Portons-le bien, le masque
Rejoindre les amoureux de café dans leur quotidien
Guy Lafleur appuie le CHUM dans une campagne de Sid Lee