Les Maxi Capitales trouvent écho en région

le 11 août 2020


Grâce aux données de ventes de 19 produits, Maxi a dévoilé en juillet les produits locaux préférés de ses clients en élevant 19 villes au titre de Maxi Capitales*. Qui aurait cru que c’est à Saint-Georges que Maxi vend le plus de chips au ketchup Yum Yum? Et que ce sont les Amossois qui raffolent le plus de la bologne Royale?

Chiffres à l’appui, les Québécois semblent avoir aimé la dernière offensive provinciale, réalisée par lg2, à saveur régionale de la bannière Maxi : le taux d’engagement de la campagne sur les médias sociaux a atteint un taux de 13 % (contrairement à 3 % en moyenne), avec une portée de 1,9 million d’utilisateurs. Les commentaires à 98 % positifs sur la page de Maxi prouvent également que la nouvelle campagne a fait du bruit dans toutes les régions du Québec, et dans certains médias régionaux de la Mauricie, de Charlevoix, des Basses-Laurentides et de la Rive-Sud (Montréal).

« L’objectif premier était d’avoir une portée en dehors de Montréal et c’est mission accomplie. La réaction positive de nos consommateurs de partout au Québec démontre leur proximité avec la marque Maxi, qui est bien ancrée dans leur communauté. L’idée des Maxi Capitales a permis aux clients de s’identifier encore plus à la marque et de reconfirmer que Maxi est la bannière de tous les Québécois », soutient Frédérique Perron-Thomas, directrice principale Marketing, Escompte chez Maxi. Au sein de l’entreprise, la campagne a suscité la mobilisation et la collaboration de trois équipes (marketing, ventes et opérations) pour en faire un projet très porteur et mobilisant pour les troupes.

« Ç’a été un défi stimulant pour notre équipe, alors qu'on a pu baser nos idées et nos actions sur de la donnée de Maxi, afin d’associer des produits québécois vedettes sélectionnés aux régions qui en consommaient le plus. Le succès de l’offensive repose d’abord et avant tout sur l’ouverture et la confiance du client à nous partager ce genre d’information. Ce type de collaboration favorise des campagnes ciblées, qui parlent encore plus à la tête et au coeur des clients », confirme Arianne Goulet, directrice-conseil chez lg2.

Les 19 Maxi Capitales ont été couronnées plus tôt en juillet lors de cérémonies de coupe de ruban en présence des maires respectifs de plusieurs municipalités, des directeurs de magasins ainsi que Martin Matte… en carton! La campagne prend vie en affichage, en plus de son succès sur les réseaux sociaux.

*Selon les ventes les plus élevées enregistrées dans chaque magasin en 2019.


image1
image2
image3

Crédits

Client : Frédérique Perron-Thomas, Directrice principale marketing, Escompte, Valérie Le Sieur, Gestionnaire principale marketing, Escompte
Agence : lg2
Direction de création : Frédéric Tremblay
Création : Frédéric Tremblay, Geneviève Langlois, Gabrielle Fortin-Larose, Guillaume Bergeron, Marc Guilbault
Planification stratégique : Jean-Sébastien Martel
Contenu : Alexine Harvey, Jeremy Hervieux
Service-conseil : Arianne Goulet, Julia Berryman, Alina Burelle
Production d'agence : Valery Lewis


Maxi s'excuse et repense sa publicité controversée

À lire maintenant

Michael Valentino nommé responsable, Ventes programmatiques de La Presse
Hula Hoop accueille Danielle Bouchard à titre de directrice artistique
Clark Influence accompagne la sortie d'un yogourt sans produits laitiers
Natalia Tavares rejoint Bayard Canada
Sports Experts propose un défi actif avec des athlètes d'ici
La CCMM et l’A2C présentent une causerie sur la pensée créative
Exponentiel Conseil accueille Justine Lord-Dufour
Les annonceurs mondiaux lancent une nouvelle approche d’évaluation multimédia
«Fumer C'est Dégueu»
Mediagrif devient mdf commerce
La COVID-19 a-t-elle redéfini le rôle des RH?
Il était une fois une ACCRO de l’innovation