Célébrer le déconfinement de manière responsable

le 6 août 2020


Alors que les Québécois ont pu retrouver leurs proches – à distance – grâce au déconfinement graduel, Boréale voulait célébrer ce début de liberté en continuant de se serrer les coudes dans les circonstances exceptionnelles avec des partenaires de toujours.

Dans une première offensive post-confinement, réalisée par lg2, la microbrasserie québécoise invite les gens à libérer «enfin l’ours en eux ». Avec un début de printemps particulièrement difficile, alors que les ventes dans les restaurants et les bars ont carrément cessé pendant un temps, et que l’entreprise a perdu des milliers de litres de bières (recyclés en alcool désinfectant grâce à la Distillerie Côte des Saints de Mirabel et à la Distillerie de Montréal), il était temps pour Boréale de célébrer le déconfinement - tout en respectant les consignes - avec les consommateurs québécois. La marque était déjà présente dans leur esprit durant la pandémie, notamment grâce aux médias sociaux et à son programme de sept bières collaboratives.

« La célébration étant dans l’ADN même de la marque, cette offensive avait pour but d’inciter les gens à recréer des moments d’exception avec nous. Avec cette campagne et cette collaboration, on a également voulu continuer à surfer sur la vague de la campagne On se serre les coudes. On souhaitait donc entraîner dans notre élan de collaboration et d’achat local d’autres entreprises québécoises, en s’inspirant du mouvement On se serre les coudes , initié en avril par 19 entreprises québécoises, qui invitait à faire la promotion des autres entreprises participantes plutôt que de se promouvoir soi-même », explique Erika Godbout, directrice Marketing et Communications chez Brasseurs du Nord - Bière Boréale.

« Dans le contexte de la COVID-19, on trouvait primordial de partager du positif avec nos consommateurs. Cette campagne vise à célébrer en quelque sorte le déconfinement et ce qui nous rend heureux – tout en respectant les règles toujours en vigueur, bien sûr. Le positionnement de la marque ainsi que son emblème devenaient donc un terrain de jeu tout à fait pertinent pour qu’on libère enfin l’ours de Boréale », ajoute Nicholas Paget, vice-président, création chez lg2.

L’offensive est partagée via le web grâce à une vidéo de 60 secondes qui célèbre la liberté en plein-air, de même qu’à l’aide d’affichage dans le Grand Montréal. 




boreale
image3
image4

Crédits

Client : Boréale | Érika Godbout et Sébastien Paradis
Agence : lg2
Vice-présidence création : Nicholas Paget
Création : Mourad Bouaziz, Romain Joveneau
Planification stratégique : Lily Barrière-Groppi
Service-conseil : Étienne Payette Lebeau, Félix Asselin
Production d'agence : Emmanuelle Bérubé
Réalisation : Nova Films / David Poulin
Direction de la photographie : David Vachon
Maison de prod. / production : Nova Films / Charles Gaudreau, Alexandre Cantin
Post-production : Nova Films / David Poulin
Colorisation : Studio Element / Eric Denis
Studio de son / ingénierie : Studio Expression / Jérôme Boiteau
Musique : Studio Mont-Rolland / David Laflèche
Médias : Espace M / Vickie Dugas, Ahmed Megdiche


Dans l’œil de Jeanase Thermil (lg2)

À lire maintenant

Connais-tu tes réals? (Sebaztian)
TV5 lance un nouveau site web pour perfectionner son français
Rablab gagnante de deux prix aux Canadian Search Awards
Sport-Média conclut une entente avec LiveBarn
RPM choisit MediaTonik en tant que régie publicitaire numérique
Agence Mobux présente la semaine #socialboss
Le Conseil des directeurs médias du Québec élit son conseil d'administration
L’Université Laval assurera la poursuite de l’enquête NETendances
Sid Lee remporte un Emmy Awards pour la série «Godfather of Harlem»
Nouvelle identité pour un camp sur-mesure
Héma-Québec et Tam-Tam\TBWA cherchent de nouveaux donneurs
La Journée de conférences d’AgendaPR sur vos écrans!