Investissements médiatiques: BMR fait un pas de plus pour l’achat local

le 25 juin 2020


À la veille de la Fête nationale du Québec et à quelques jours de la Fête du Canada, Groupe BMR dédiera près de 95 % de ses investissements médiatiques des 12 prochains mois à des médias de chez nous.

En ces temps particulièrement difficiles et alors que la montée des médias numériques prive les médias d’ici de revenus importants, il était naturel pour le Groupe d’aller encore plus loin et de bonifier son engagement à soutenir l’économie et les communautés locales. L’achat local fait partie intégrante de l’ADN de l’entreprise, qui a déjà investi près de 25M$ dans l’industrie médiatique d'ici au cours des 3 dernières années. Ces investissements devraient s’accentuer de façon importante avec la signature de nouvelles ententes locales. 

Selon une étude récente, les annonceurs canadiens consacrent en moyenne 74 % de leurs investissements médiatiques numériques aux géants américains. Même si Groupe BMR a lui aussi entamé un virage numérique en 2017, il était primordial pour l’entreprise de faire les choses autrement. 

Le plan média des 12 prochains mois reposera sur l’utilisation de plateformes numériques d’ici et des médias traditionnels faisant déjà partie des stratégies du Groupe. Il sera développé grâce à des partenariats avec de nombreux joueurs de l’industrie médiatique d’ici, allant de Transcontinental à Cogeco, en passant par des stations de radio locale comme CFJO à Thetford Mines ou CJRG à Gaspé, sans oublier Québecor, avec qui Groupe BMR vient de signer une entente visant à accélérer le virage numérique de l’entreprise. 

Collaborer avec des entreprises d’ici, au service des gens de chez nous, fait partie intégrante de l’ADN du Groupe BMR. Mais dans le contexte actuel, nous sommes d’autant plus heureux de pouvoir pousser la note encore plus loin, de faire notre part concrètement et même, je l’espère, de lancer un mouvement qui permettra de contribuer à reconstruire l’économie d’ici. Plus que jamais, l’achat local revêt une importance cruciale. La santé globale de nos communautés en dépend », indique Pascal Houle, chef de la direction de Groupe BMR. 

« Nous croyons sincèrement qu’il est important de trouver une alternative locale aux géants de la GAFA. Il est de notre devoir de nous assurer que nos investissements aillent dans l’économie de chez nous, et c’est exactement dans cet esprit que nous faisons cette annonce aujourd’hui. Nous sommes confiants que cet engagement envers les médias d’ici sera tout aussi efficace, sinon davantage, dans l’atteinte de nos différentes cibles et objectifs, et espérons même pouvoir le prolonger au-delà de la prochaine année », ajoute Jonathan Gendreau, vice-président marketing et stratégie numérique de Groupe BMR.

bmr


Oranje signe une campagne vidéo qui «libère ton potentiel»

À lire maintenant

La Maison W/Havas Montréal orchestre la campagne d’image du FTA
Sondage Morneau Shepell: la santé mentale des Canadiens en baisse
Clark Influence accompagne Del Monte dans sa stratégie de contenu
La boîte de production RF2 se tourne vers le contenu de demain
Québecor choisit Broadsign pour sa division d’affichage numérique
Annie Paré nommée directrice, Communications, chez ArcelorMittal
L’Épatante Patate se dote d’un nouveau site web
Lucie Quenneville nommée directrice générale, Stratégies de Bell Média
Jean-Simon Campbell nommé président de la Jeune chambre de commerce de Québec
Nathalie Hamel devient directrice générale du Centre Jacques Cartier
Epic Storyworlds: une nouvelle entreprise québécoise de divertissement jeunesse
Dévoilement de la deuxième lauréate de l'incubateur l'Écurie 2.0