Un «happy hour» différent pour supporter les bars locaux

le 11 juin 2020


À travers le monde, les pubs, ainsi que les bars, les cafés et les restaurants, ont connu de réelles difficultés en raison de leur fermeture tout au long de la pandémie de coronavirus.

Alors que la Belgique sort tranquillement du confinement, ces établissements pourront à nouveau ouvrir la semaine prochaine, après des mois sans revenus. Pour aider à soutenir leur réouverture,  l'agence bruxelloise Happiness, qui fait partie du groupe FCB, a créé une nouvelle campagne pour l'association professionnelle FedCaf Belgium, qui exhorte les gens à  « payer pour deux, mais en obtenir un ».

La campagne, qui comprend un film en ligne et une affiche téléchargeable, utilise  l'idée du « happy hour » quelle transforme plutôt en « helpy hour ».

Selon FedCaf, les bars ne pourraient voir qu'un tiers de leurs clients habituels en raison des mesures strictes de distanciation sociale qui sont appliquées, et la moitié des 12 000 cafés de Belgique pourraient ne pas survivre à cette crise mondiale.


helpy

 


Comment ça va pour vrai chez FCB Montréal et Thara Communications?

À lire maintenant

Infographie: se préparer à un monde sans «third-party cookies»
Lulu événements obtient un nouveau mandat virtuel
Virage à TVA Sports: fin du bulletin de nouvelles
Felipe RP fait la promotion de la série québécoise «Epitath»
Une campagne pour l'amour de la bouffe d'ici
Laisser passer un piéton, c’est protéger toute une vie
Le Collectif numérique figure sur la liste des Meilleurs lieux de travail
SolutionStat devient Numea
Atypic repense le site web d'AlterGo
Guylène Michaud nommée productrice exécutive chez Eltoro Studio
Un nouveau site web dynamique à l'image de la CCITB
Illustrateurs en contenus de marques: le fin dessein de l’illustration