Les «jujubes au pot»: pas si inoffensifs que ça?

le 26 février 2020


À la suite de la légalisation officielle du cannabis comestible, Jeunesse sans drogue Canada (JSD) invite les parents à faire preuve de prudence, car ces produits ne sont pas aussi inoffensifs qu’ils le paraissent.

Dans le cadre d’une stratégie multicanale déployée cette semaine, JSD et Bleublancrouge ont uni leurs forces pour aider les parents à comprendre les risques inhérents aux produits comestibles du cannabis et à les encourager à en discuter avec leurs enfants.

Le cannabis comestible étant offert sous forme de friandises ou de desserts, il est facile pour les adolescents et leurs parents d’en sous-estimer les effets. Or ceux-ci peuvent être plus puissants et imprévisibles qu’on le croit : il faut de 30 minutes à 2 heures avant que le produit consommé commence à agir et jusqu’à 4 heures pour que ses effets se fassent pleinement sentir, ces derniers pouvant durer jusqu’à 12 heures.

« Certains parents et adolescents croient à tort que les produits comestibles du cannabis sont plus sûrs qu’un joint, dit Chantal Vallerand, directrice générale de JSD. Notre but n’est pas de faire peur aux parents, mais de les aider à entamer la conversation avec leurs enfants pour que ceux-ci disposent de renseignements exacts. »

Dans son travail créatif, Bleublancrouge (BBR) a intentionnellement évité les tactiques de peur. La campagne des « vilains jujubes » présente plutôt une bande de mignons oursons en gélatine d’apparence inoffensive qui sèment le désordre dans une maison. Pour communiquer de façon réaliste l’idée que les produits comestibles de cannabis ne sont pas aussi anodins qu’ils en ont l’air, BBR a collaboré avec les marionnettistes de renommée mondiale Jonny & Will, de Blinkink, à Londres, et Vapor RMW à Toronto.

« Nous avons choisi les oursons en gélatine parce qu’ils sont bien connus, mais aussi particulièrement attirants pour les enfants, ce qui en faisait l’outil parfait pour symboliser la catégorie et le problème », indique Chris Dacyshyn, directrice de création principale chez Bleublancrouge.

La campagne multiplateforme comprend des volets télé, numérique, publicité extérieure, imprimés, web et radio. Elle fait partie des nombreuses campagnes ciblées que les nouvelles directrices de création principales Julie Markle et Chris Dacyshyn, avec la directrice générale Joumana Oweida, comptent dévoiler au cours des prochains mois.

Crédits 

Création

Rédacteur, Bleublancrouge : Matt Antonello 
Directeur artistique, Bleublancrouge : Greg Kouts
Conceptrice, Bleublancrouge : Stephanie Danielle 
Directrice de création principale, Bleublancrouge : Chris Dacyshyn 
Directrice de création principale, Bleublancrouge : Julie Markle 

Stratégie

Stratège principale, Bleublancrouge : Jenn Green 

Comptes

Directrice générale, Bleublancrouge : Joumana Oweida 
Superviseur de compte, Bleublancrouge : Nevan Ryan 

Production

Productrice déléguée : Brenda Surminski 
Productrice, imprimés, Bleublancrouge : Lauren Sharpe 
Réalisateur et marionnettiste, BLINKINK : Jonny Sabbagh 
Réalisateur et marionnettiste, BLINKINK : Will Harper 
Productrice, BLINKINK : Leah Matilda Draws 
Coloriste, Jogger : Henry Howard 
Monteur, Cut + Run : Ryan Boucher 
Agente, Dreamboat : Anna Ryabtsun 
Réalisateur audio, Vapor RMW : Ted Rosnick 
Productrice déléguée, Vapor RMW : Kailee Nowosad 
Photographe : Rita Platts 
Agency Editor : Mariam Fahmy 
Image : Nabil Elsaadi 
Production numérique : U92 et Alice & Smith 

Client

Directrice générale, Jeunesse sans drogue Canada : Chantal Vallerand 
Gestionnaire de communauté et stratège au contenu, Jeunesse sans drogue Canada : Susan Hutt 
Agent des relations partenaires média, Jeunesse sans drogue Canada : Nicole Levac 
Administratrice, Jeunesse sans drogue Canada : Raymonde Lavoie 
Administrateur, Jeunesse sans drogue Canada : Rich Padulo 


Coronavirus: Tête-à-tête (à distance) avec Sébastien Fauré

À lire maintenant

Devriez-vous faire de la publicité en temps de crise?
Voyou lance la nouvelle agence Vilain Cabot
Cuisiner l'érable au temps de la pandémie
CASAContact: un balado qui partage les défis de la COVID-19
Republik dévoile 35 images libres de droits d’un Montréal «apocalyptique»
L’importance d’être vigilant face à la fraude financière
L’instigatrice du mouvement #çavabienaller  au Québec s’associe à la Cantine pour tous
Achat local: Exit Amazon, bonjour Ma Zone Québec?
Le CDMQ lance un appel à la solidarité de l’industrie
Bell Média annule le concours C’est dans’Cannes
Les Normes de la publicité rappellent aux annonceurs leurs obligations
Womance lance une campagne pour supporter Moisson Québec