Nancy Therrien

Pas de pause pour la cause

par Nancy Therrien, le 29 janvier 2020


Depuis sa création en 2010, la Journée Bell Cause pour la cause, la plus vaste campagne de soutien à la santé mentale menée par une entreprise du pays a permis de remettre 100 695 763,75 $ en soutien financier à des initiatives en santé mentale. Et, ça continue… C’est fou, non ?

Oui, mais « impressionnant » conviendrait mieux. En effet, lorsqu’il est question de santé mentale, « Choisir les bons mots » contribue à créer un changement positif sur le plan des attitudes, des comportements et des préjugés. D’ailleurs, le thème de la 10e édition est « En santé mentale : tous les gestes comptent », car il s’inscrit parfaitement dans la mission que s’est donnée le programme Bell Cause pour la cause, laquelle s’appuie sur une stratégie basée sur quatre piliers : lutter contre la stigmatisation, améliorer l’accès aux soins, soutenir la recherche de calibre mondial et encourager par l’exemple de la santé mentale au travail.
 

Plus ça change, moins c’est pareil !

Après une décennie à causer pour la santé mentale, les résultats et les impacts sont encourageants. De fait, selon un sondage effectué par Nielsen Consumer Insights en 2019, 84 % des Canadiens se disent maintenant à l’aise de parler ouvertement de santé mentale, comparativement à seulement 42 % en 2012. 86 % des sondés ont aussi déclaré être plus conscients des problèmes de santé mentale depuis les débuts de Bell Cause pour la cause.

Toutefois, pour que tous les Canadiens aient accès au soutien en santé mentale dont ils ont besoin, l’entreprise continue à miser sur le progrès : « Même si l’objectif initial de 100 000 000 $ a déjà été dépassé, Bell maintient son implication et veut plus que jamais encourager les gens à faire preuve davantage d’engagement dans leurs interactions sur les médias sociaux », explique Caroline Audet, gestionnaire principale des relations avec les médias chez Bell.
 

Causer des vraies affaires

Avec la visée du thème de Bell Cause pour la cause 2020, on veut entendre les histoires et les idées du public sur la création d’un changement positif. Les individus sont donc invités à partager les actions qu’ils accomplissent pour améliorer la vie des personnes ayant des problèmes de santé mentale en utilisant le mot-clic #BellCause. Ils peuvent aussi exprimer leur soutien en publiant leur propre contenu ou en partageant les messages diffusés sur les comptes de Bell Cause pour la cause. De plus, une trousse en ligne comprenant des ressources pratiques est mise à disposition des organisations où employés et membres du réseau sont encouragés à considérer leurs actions pour contribuer à créer un changement positif.
 

Mobilisation monstre

L’an dernier, l’envoi d’un total de 145 442 699 messages en appui à la santé mentale a permis à Bell de fournir un financement supplémentaire de 7,2 millions de dollars à des programmes canadiens de santé mentale. #BellLetsTalk a été le mot-clic le plus populaire sur Twitter au Canada et à l’échelle mondiale à l’occasion de la Journée Bell Cause pour la cause 2019. Cette année encore, Bell versera 5 cents de plus à des programmes canadiens de santé mentale pour chaque texto envoyé et chaque appel interurbain ou mobile effectué par l’intermédiaire du réseau de Bell, chaque tweet utilisant #BellCause, chaque utilisation du cadre Facebook ou du filtre Snapchat, chaque visionnement de la vidéo dans les médias sociaux et, nouveauté 2020, chaque visionnement de celle-ci sur YouTube.
 

Tous les chiffres comptent !

Marie, Claude, Juliette… la liste des personnes qui bénéficient du soutien nécessaire en matière de santé mentale grâce à l’initiative Bell Cause pour la cause serait beaucoup trop longue à publier. Celle des organismes aussi. Mais, on peut vous les donner en chiffres :

  • Organismes : Plus de 1 000
  • Personnes soutenues : Plus de 3 409 680
  • Fonds communautaires : Plus de 11 millions
  • Utilisateurs de lignes d’aide : 2 235 043
  • Bénéficiaires chez les enfants et les jeunes : 1 476 878
  • Canadiens soutenus par des programmes en santé mentale via des outils technologiques : 610 148
  • Employés et bénévoles formés : 1 451 375
  • Militaires et leurs familles aidées par le Fonds Bell La Patrie gravée sur le cœur : 15 846
     

Enfin, cette année, la campagne met en lumière Revivre, un organisme qui vient en aide aux personnes aux prises avec des problèmes d’anxiété. Elle met également en vedette le travail de sept autres organismes qui fournissent un accès de première ligne à des services de santé mentale partout au pays : la Croix-Rouge canadienne, Ambulance Saint-Jean, Jeunesse, J’écoute, l’Association canadienne pour la santé mentale, Foundry, Jack.org et l’Institut des Familles Solides.
 

Alors, comment pouvez-vous faire pour changer les choses en santé mentale ? Discutez-en ce mercredi 29 janvier.

Bell


Benoit Lemay-Lanctôt promu gestionnaire principal des ventes chez Bell Média

À lire maintenant

Thaïzone présente une nouvelle identité visuelle
Orkestra et Flirt Drinks deviennent partenaires
Une offensive pour appuyer nos restaurateurs locaux
annexe: sous le signe du renouveau
Kina Communication signe l'image optimisée de Plé
Tendances consommation des Fêtes: l'achat en ligne à l'honneur
La Presse choisit Dialogs Brio
Financière des professionnels dévoile son repositionnement stratégique
Valérie Parisien rejoint l'équipe de Citoyen
Contenu de marque à La Presse: une entité et une identité repensées
Virage Affichage: une tournée virtuelle du mobilier urbain de Québecor
La guignolée des médias lance sa vingtième édition