Imago Communication: Durer

par Raphaël Martin, le 27 février 2020


Une agence de communication établie à Sainte-Marie-de-Beauce, en banlieue de Québec, s’apprête à célébrer son trentième anniversaire. Un exploit entrepreneurial (et régional !) hors du commun. Portrait d’Imago Communication (et discussion sur l’évolution en affaires) en compagnie de Jean Savoie.

« Quiconque décide de faire affaire avec Imago Communication comprend rapidement qu’il travaille avec des équipes qui ont le souci de se garder informées sur ce qui se fait de mieux. On est dans la game et on tient à le rester. » - Jean Savoie

« Les espèces qui survivent ne sont pas les plus fortes ni les plus intelligentes, disait Charles Darwin, mais celles qui s’adaptent le mieux aux changements. » Une célèbre citation du père de la théorie de l’évolution qui, à sa façon, décrit aussi le caractère de ces entrepreneurs capables de renouveler les compétences de leurs agences en fonction de l’évolution du marché. « C’est d’ailleurs une phrase imprimée sur un des murs du bureau, raconte Jean Savoie, président d’Imago Communication. C’est notre ADN. Et c’est aussi l’un des constats que l’on fait quand on tient les rênes d’une entreprise de communications pendant plusieurs décennies. Au fil des trente dernières années, Imago Communication n’a jamais cessé d’évoluer, et ce, au rythme d’une industrie en plein changement. En plein bouleversement, je dirais même. Ce que nous faisons aujourd’hui, dans la pratique, n’a plus grand-chose à voir avec ce que nous faisions au début des années 90 tant l’industrie des communications s’est transformée. Mais la magie dans tout cela est que nous avons su continuer de grandir tout en conservant des clients qui sont avec nous depuis longtemps. »

jean
Jean Savoie
 

Transformation 360

Flashback 1990 (à l’époque où le Grenier aux nouvelles était encore distribué par fax chaque semaine le dimanche soir !) alors qu’Imago Communication s’apprête à voir le jour quelque part à Sainte-Marie, en banlieue de la belle ville de Québec. « C’est Ginette Cloutier, à l’époque, qui avait fondé l’entreprise, dit Jean Savoie. À ce moment, Imago se spécialisait dans l’infographie et l’imprimé. C’est quelques années plus tard que nous avons développé nos spécialisations dans le web et la production vidéo, et ce, pour ensuite aller du côté de la création d’articles promotionnels et finalement de la gestion d’événements corporatifs. Nous nous sommes transformés, par la force des choses, en une agence 360 capable de répondre à pratiquement tous les besoins de ses clients. » Jean Savoie lui-même a su s’adapter pendant son parcours. « Je suis débarqué chez Imago il y a 25 ans en tant que vendeur, au développement des affaires, poursuit-il. J’ai toujours adoré le contact avec les clients. Comme président, j’en fais d’ailleurs encore beaucoup aujourd’hui. À l’aube de notre trentième anniversaire, Imago est désormais formé de trois actionnaires et de plus de 22 employés ! »
 

En région

Et quel est selon lui le secret de cette histoire régionale à succès ? « Le travail bien fait et le bonheur de nos employés, affirme-t-il. Mais, qu’on se le dise d’emblée : perdurer pendant plus de 30 ans comme entreprise, c’est déjà quelque chose, que tu œuvres dans une métropole, en région ou n’importe où ailleurs. Autrement, quand ta réputation est bonne, le bouche-à-oreille transcende de loin les régions. Pour une entreprise comme la nôtre (qui est située dans une petite ville à 30 minutes au sud de Québec), c’est vraiment intéressant de constater que nos clients proviennent des quatre coins du Québec, de Montréal au Saguenay en passant par l’Abitibi. Ce n’est pas parce que nous sommes en région que nous n’arrivons pas à avoir une grande proximité avec eux. » Et la région participe-t-elle au bonheur des employés ? « J’oserais répondre par l’affirmative, poursuit Jean Savoie. M’est d’avis que nous avons ici le meilleur des deux mondes : nous sommes à proximité de la belle ville de Québec, mais entourés de grands espaces et d’air pur. La qualité de vie est meilleure, moins de stress. Mais le bonheur chez Imago se trouve aussi entre les quatre murs de l’entreprise. On prend soin des membres de notre organisation, on s’efforce de créer un climat de travail des plus agréables. On aime travailler avec des gens heureux. »
 

Rester dans la game

Faut-il être particulièrement attractif pour amener les gens à travailler en région ? « Je vous dirais que, dans le contexte de la pénurie de ressources humaines que nous traversons en ce moment, il faut que toutes les entreprises le soient, précise-t-il. Et, oui, peut-être faut-il l’être encore davantage en région. C’est pourquoi nous prenons tant soin de nos employés. Et ça passe par toutes sortes d’initiatives qui vont du café à volonté jusqu’aux activités sociales. Et c’est sans parler des formations que nous nous offrons tout au long de l’année dans lesquelles on se garde informés des dernières tendances, dans lesquelles on se permet d’aller acquérir de nouvelles compétences. Quiconque décide de faire affaire avec Imago Communication comprend rapidement qu’il travaille avec des équipes qui ont le souci de se garder informées sur ce qui se fait de mieux. On est dans la game et on tient à le rester ! C’est comme ça que l’on continue de grandir et de se transformer. Il ne faut pas avoir peur d’essayer de nouvelles choses et de se lancer dans le vide. C’est comme ça qu’on arrive à durer. »

imago

 


COVID-19 : le eCommerce a doublé en 2 semaines

À lire maintenant

COVID-19 : le eCommerce a doublé en 2 semaines
Kezber, servir en toutes circonstances
Kryzalid signe la stratégie numérique de la GRICS
Lg2 réunit 19 marques d’ici pour encourager l’achat local
Augmentation significative des achats en ligne au Québec
Subway et St-Hubert offrent des dons aux banques alimentaires
Gérer l’incertitude dans le monde de l’événementiel
Rue Principale: un registre des entreprises locales encore ouvertes signé CloudRaker
Le site d’Espace Garage Plus fait peau neuve grâce à Amauta Marketing
L’événementiel écorché par la pandémie de COVID-19
Coronavirus: Tête-à-tête (à distance) avec Sébastien Fauré
#Çavabienaller avec Familiprix