Les étiquettes trahissent la vérité dans une campagne de Cossette

le 10 janvier 2020


L'agence Cossette a réalisé une publicité tout en humour pour la SAQ, une offensive diffusée lors de la soirée du Bye Bye 2019, le 31 décembre dernier.

Dans l’esprit de la nouvelle plateforme de communication de la SAQ, qui vise à promouvoir toutes les facettes du programme Inspire, l'offensive publicitaire met l’accent sur les étiquettes qui trahissent avec humour la véritable raison pour laquelle chacun des convives a opté pour sa bouteille lors des festivités de fin d’année. 

Qu’il s’agisse d’un « Château Pour Péter De La Broue », d’un « Cava Toute Couler À Terre » ou encore d’une « Cuvée Cheapette Mais Ça M’Empêchera Pas De Crier Champagne », l'idée était que le public puisse se reconnaître à travers les comportements dépeints dans la publicité. 

Crédits

Annonceur : SAQ - Sandrine Bourlet, Ariane DeWarren, Nevine Baracat, Nancy Fortin, Annie Lévesque
Agence : Cossette
Stratégie : Michel-Alex Lessard
Création : Geneviève Duquette, Martin Bouchard, Pascal Gagnon, Philippe Leblanc, Anne-Claude Chénier, Ariane Gagné 
Produit : Marie-Claude Lachance, Rachel Demers, Camille Girard-Roy
Agence média : Cossette Média
Média : Amélie Lemieux, Hélène Gingras, Marjolaine Dubreuil
Maison de production : Gorditos
Réalisation : Louis-Philippe Eno
Post-Production : Cossette Septième 
Son : Studio Lamajeure

 

 


Top 10 des campagnes du mois de janvier

À lire maintenant

Ajouts majeurs et association avec Cossette pour le Groupe Juste pour rire
L'APGP met fin à ses activités
Maurice Rinaldi siègera sur le comité de jury du JMUCC
 L'Impact de Montréal lance sa campagne marketing de la saison 2020
Locomotive nommée «Agence de l’année» aux Annual Awwwards
Une campagne pour les jeunes de 70 ans et plus
Intema fait l'acquisition de PUBLIPAGE
Vague d’embauche et expansion chez Webit Interactive
Mediavore ou la machine web pour boîtes créatives
Sophie Naert devient directrice de compte chez Hamak
Véronique Barbeau nommée directrice des comptes nationaux chez Sport-Média Marketing
Un «Air Dancer» au chômage à cause de Waze