Metro célèbre la nouvelle année avec des personnalités québécoises

le 6 janvier 2020


Puisque le Bye Bye représente un véritable rassemblement pour toutes les familles québécoises, l’idée de cette campagne de Metro réalisée par Publicis était de profiter de l’événement pour les sensibiliser à la cause.

Plus de 30 personnes issues de partout au Québec, incluant 11 personnalités connues, dont Julie Snyder, Normand Brathwaite et Ron Fournier, se sont rassemblées dans un studio d’enregistrement afin de soutenir l’accessibilité alimentaire et chanter l’arrivée de la nouvelle année.

Un format vidéo de 60 secondes a été diffusé lors de l’émission Infoman et lors de la soirée du Bye Bye. Une vidéo plus courte, de 30 secondes, a été diffusée tout juste avant le décompte du Bye Bye et roulera à la télévision durant les deux premières semaines de janvier. Finalement, un format audio de 30 secondes est transmis à la radio depuis le 26 décembre. 

Le 31 décembre, après le décompte de minuit, Metro a publié la vidéo sur sa page Facebook en encourageant les Québécois à la partager pour démontrer leur soutien à la cause. L'épicier s'est engagé à faire un don de 500 000 $ à la campagne majeure de financement des Banques alimentaires du Québec.

Crédits 

Annonceur : Metro – Marie-Claude Bernard, Julie Massicotte, Bianka Leclerc, Marie-Laurence Bédard
Agence : Publicis Montréal
Maison de production : FilmTruck – Alexis Durand-Brault, Michel David
Média : Touché!


Top 10 des campagnes du mois de décembre

À lire maintenant

Bell Cause pour la cause annonce de nouveaux financements
Les Cliniques du vendredi avec Atypic
De l’aide pro bono pour les associations professionnelles
Outgo lance une initiative pour soutenir l’achat local
Rablab met sur pied un programme de soutien
Des chapiteaux offerts aux centres hospitaliers
Achat local: 3 questions pour savoir si vous encouragez vraiment l’économie d’ici
Des capsules pour vous aider dans votre télétravail
Le Cégep de Lévis-Lauzon choisit Kryzalid
Greenpeace veut aider la ville d’Asbestos à changer son nom toxique
C2 Montréal reporté à l’automne
Stratégies de marketing d’influence au temps du COVID-19