La thermothérapie au cœur de la campagne du Bota Bota

le 11 décembre 2019


Après un exercice de positionnement identifiant la vision de l’entreprise et ses objectifs d’affaires, dada a réalisé la nouvelle plateforme publicitaire du Bota Bota. La campagne intitulée « S’évader sans quitter le port » met principalement la thermothérapie au cœur de l’offre du spa-sur-l’eau.

L’exploitation de la thermothérapie comme territoire créatif permet à la plateforme de faire rayonner les trois piliers du Bota Bota. L’harmonie, en mettant à l’avant-plan la beauté esthétique et l’architecture iconique du lieu, l’excellence, en montrant l’ensemble des installations dans des conditions de confort optimal et le bien-être, avec la mise en scène de moments d’accalmie régénérateurs. 

« La démarche de positionnement que nous avons entreprise avec dada nous a réellement permis d’identifier nos piliers de marque, les messages à diffuser et les tactiques à mettre en place afin d’atteindre nos objectifs d’affaires. En ce sens, il était important pour nous que la campagne mise sur les sensations de bien-être, d’introspection et d’évasion que procurent la thermothérapie et ses nombreux bienfaits. Tous les gestes que nous poserons dans les prochains mois, autant sur le plan des communications que nos événements y veilleront également », indique Alexa Dinarque, directrice marketing du Bota Bota.

Déployée cet automne et au courant de l'hiver, la campagne comprend une offensive dans les cinémas, sur le web et en télé , trois déclinaisons d’affichage extérieur ainsi que leurs versions numériques et une pièce interactive dans La Presse+.


bota
bota bota
bota bota
 

Crédits

Client : Bota Bota
Création, stratégie et planification média : dada
Production et réalisation : 5 Pound

À lire maintenant

Fertilys choisit dada
De nouveaux talents chez dada
Quand le karma des entreprises est entre les mains des employé·es
dada parmi les 50 meilleurs lieux de travail au Canada
Magazines: on remet les pendules à l'heure!
De nouvelles données sur les tendances de consommation dévoilées par Vividata