Une campagne de Made in met de l'avant l’implication sociale de marques québécoises

le 29 novembre 2019


Une nouvelle campagne réalisée par l’agence Made in met en lumière l’implication sociale des marques québécoises Olymel, Flamingo et Lafleur

L'offensive, déployée en collaboration avec plusieurs influenceurs du Québec, vise à sensibiliser la population à l’insécurité alimentaire, tout en célébrant les gestes de générosité et d’humanité des marques qui contribuent à l’enrayer petit à petit dans la province. 

Les employés d’Olymel, de Flamingo et de Lafleur ont notamment prêté main forte aux familles qui ont faim par l’entremise du programme « Achat qui redonne », un programme de soutien annuel qui s’exprime de multiples façons (contributions monétaires, dons de denrées alimentaires, implication logistique bénévole).

« Sur nos charcuteries Olymel, le logo « Achat qui redonne » passe parfois inaperçu et pourtant, il est porteur de grandes actions, précise Sonia Choquette, directrice marketing chez Olymel. (...). La campagne d’influence imaginée et pilotée par Made in a permis de faire résonner cette corde chez quantité de clients, tout en réchauffant le coeur des plus démunis, ces 5 % de Québécois qui, au quotidien, n’ont pas de quoi manger à leur faim. Car la générosité, c’est valorisant et contagieux! » 

« Au cours des 12 derniers mois, un Québécois sur 10 a été forcé de sauter un repas, faute d’avoir eu assez de sous en poche pour se mettre quelque chose sous la dent, note Aurélie Sauthier, présidente fondatrice de l’agence Made in. Comme l’insécurité alimentaire est l’affaire de tous, nous avons eu l’idée d’enrôler dans cette campagne des mamans influenceuses, afin que leurs messages fassent littéralement des petits et résonnent auprès de la famille québécoise au sens large », explique-t-elle. 

Durant un mois, sept mères créatrices de contenu ont diffusé une cinquantaine de publications sur quatre différents types de plateformes qui les représentent bien (Instagram, Facebook, YouTube, blogue). Parmi ces créatrices vedettes se trouvaient Bianca Longpré, de la page Mère Ordinaire, ainsi que Marie-Ève Piché dit @maman_caféine. 

Déclinée en trois phases, la campagne « Achat qui redonne » a permis de porter les messages-clés de partage, d’implication sociale et de générosité véhiculés par les marques Olymel, Flamingo et Lafleur, et leurs employés. L'offensive a été diffusée en formats variés et sur des plateformes de diffusion choisies avec minutie, afin que les messages soient à la fois porteurs, en phase avec les influenceurs et éloquents pour chacune de leurs communautés.

made in
Photo : Lucie Rosel

 

 


Angélique Martel devient éditrice-en-chef, contenu de marque chez Made in

À lire maintenant

L'affichage de Québecor répand la magie de Fêtes
Francine La Haye reçoit un prix honorifique au Gala des prix d’Excellence 2019
Quatre malentendants entendent leur première symphonie
Le Complexe Desjardins met à l'honneur le talent créatif québécois
Gaspard Agence prend en charge de nouveaux comptes
Braque accueille deux nouvelles recrues
Parkour3 lance la première édition de son magazine numérique annuel
Une offensive réalisée par lg2 lutte contre la transphobie
Compagnie et cie réalise une campagne qui a du souffle
Peloton dans la tourmente après une pub controversée
Publicité Sauvage installe un calendrier de l’avent sur la rue
LaBase appuie concrètement les actes pour le climat