Une campagne d'affichage d'Atypic met en lumière des causes mal-aimées

le 13 novembre 2019


À l’occasion de la Journée nationale de la philanthropie, qui se tiendra le 15 novembre prochain, l’agence Atypic a mis en lumière des causes mal-aimées, bien souvent oubliées.

« Il y a des causes auxquelles il est plus facile de s’identifier, qui font typiquement donner, qui sont populaires et faciles à aimer, affirme Fannie Perron, présidente d’Atypic. Mais il y a encore trop de causes qui sont dans l’ombre et méconnues, parce que nous avons l’impression, à tort, que l’État s’en occupe déjà, ou parce que les gens qui portent ces causes manquent de moyens et de ressources, par exemple. »

Au Québec, on compte 90 000 organismes à but non lucratif, fondations ou associations qui portent des causes aussi variées qu’essentielles.

Puisque chaque cause est importante, Atypic, en collaboration avec Publicité sauvage, a décidé d'afficher dans la métropole une liste de #causesorphelines en demandant aux Québécois de s’informer sur le travail de ces organismes moins visibles. 

cause


Un affichage qui met de l'avant l’effervescence du Quartier des spectacles

À lire maintenant

Un nouveau chef opérations et expérience pour GROUNDZ
Une campagne de Salto encourage de suivre une formation à la Baie-James
Désertours choisit l’agence Thara Communications
Vague de nominations chez Wink Stratégies
Isabelle Emond repense l'image, le site web et la stratégie d'affaires de Groom
Réalisation publicitaire: question de ton
Le journal Les Affaires devient mensuel
Elevent publie une étude sur la commandite
Oranje signe une campagne vidéo qui «libère ton potentiel»
Une nouvelle campagne publicitaire qui crée un effet «Wa!»
Félix Major nommé vice-président, développement des affaires chez Camden
Valtech accueille de nouveaux talents