Jeep se transforme en personnages dans une campagne de Publicis

le 1 novembre 2019


Pour une campagne lancée le 31 octobre dernier, l’agence Publicis a eu l’idée de transformer le calandre du Jeep Wrangler en petits personnages sympathiques.

« L’Halloween est une fête bien implantée dans la culture populaire québécoise; elle est remplie de créatures mythiques. Le défi de cette campagne était de modifier légèrement la calandre de sorte à pouvoir discerner les personnages. Il fallait trouver le juste équilibre pour les reconnaître sans perdre cet élément iconique de la marque », explique Karl Ouellette, directeur artistique chez Publicis.

« C’est toujours un plaisir de s’amuser avec le logo ou l’emblème d’un client. L’Halloween est une occasion parfaite pour le faire. On génère un capital sympathie pour la marque et on démontre qu’on n’est pas là juste pour vendre des voitures, mais aussi pour s’intégrer dans le quotidien des consommateurs et les faire sourire », ajoute Sann Sava, vice-présidente de la création chez Publicis. 

Cette campagne a été déclinée en panneaux d’affichage numériques et sur les réseaux sociaux.


jeep
jeep 1
jeep 2

Crédits 

Client : Coop publicitaire des concessionnaires Chrysler, Dodge, Jeep et Ram du Québec
Agence : Publicis Montréal
Média : Starcom

 


Top 10 des campagnes du mois de novembre

À lire maintenant

Pierre-André Vigneault devient associé chez TUX
KO Média lance les nouveaux sites d’ELLE Québec et d’ELLE Canada
Un affichage qui met de l'avant l’effervescence du Quartier des spectacles
Montréal International reçoit le prix de la meilleure stratégie web du fDi Magazine
L'artiste Sébastien Thibault illustre une campagne d'Amnesty International
Alias Clic réalise le site web d'une entreprise verte
Le père Noël met en place un nouveau système de marketing automation
«Tu t’cognes.T’en parles.» pour éviter les commotions cérébrales
Nathalie Fabien devient directrice principale, chaînes et programmation de Groupe TVA
Une bonne marque employeur, gage d’employeur de marque
L'agence Bob revisite le traditionnel punch des Fêtes
L'initiative «Miracle de Noël» de WestJet: Donner ou recevoir?