Une campagne choc du Y des femmes s'inspire de films d'horreur iconiques

le 31 octobre 2019


FCB Montréal signe la dernière campagne choc du Y des femmes de Montréal intitulée « Il faut que ça arrête » qui dénonce la violence faite aux femmes en s'inspirant de scènes de films d'horreur.

Chaque année, la période de l’halloween apporte son lot de films d’épouvante. Tristement, c’est aussi un parallèle que le Y des femmes a fait avec la réalité de nombreuses femmes issues de tous les milieux du Québec et du Canada qui subissent la violence au quotidien. La campagne se conclut avec un rappel simple : « Pour certaines femmes, le film d’horreur dure toute l’année ». 

« L’Halloween était l’occasion de mettre en lumière, à l’aide de pastiches de scènes iconiques de films d’horreur, que malheureusement pour les femmes victimes de violence, il existe une très fine ligne entre les films d’horreur et la réalité », explique Sylvain Dufresne, chef de la création chez FCB Montréal.

« Le taux de criminalité au pays a baissé dans toutes les catégories, sauf dans le cas de la violence faite aux femmes. Il était temps de remettre cette triste réalité à l’avant-plan afin de sensibiliser la population et cesser de traiter les violences faites aux femmes comme des faits divers», affirme Mélanie Thivierge, présidente et directrice générale du Y des femmes de Montréal.

Trois vidéos de 15 secondes seront déployées à la télé le jour de l’Halloween et durant la semaine suivante. Des versions plus longues de 30 secondes seront également diffusées sur les médias sociaux.

Le Y des Femmes a également mis en ligne une liste de ressources pour les victimes de violence et pour leurs proches. Pour la parcourir, cliquez ici



Crédits

Annonceur : Y des Femmes de Montréal – YWCA (Isabelle Gélinas, Mélanie Thivierge)
Agence : FCB Montréal
Direction de création : Sylvain Dufresne
Création : Philippe Natewajko, Elmer Tazartez
Conseil : Laurie-Anne Côté, Julie Simon, Krystelle Ruest
Stratégie : Marie-Nathalie Poirier
Production : SOMA – Stéphanie Merizzi
Réalisation : Sarah Pellerin
Direction photo : Ariel Méthot
Production électronique : Anick Rozon
Son : La Majeure
Post-production : Outpost
Média : Jungle Média – Danick Archambault
Relations publiques : Weber Shandwick

 

 

 

 


Une campagne de services juridiques pour les victimes de violences sexuelles

À lire maintenant

Michael Valentino nommé responsable, Ventes programmatiques de La Presse
Hula Hoop accueille Danielle Bouchard à titre de directrice artistique
Clark Influence accompagne la sortie d'un yogourt sans produits laitiers
Natalia Tavares rejoint Bayard Canada
Sports Experts propose un défi actif avec des athlètes d'ici
La CCMM et l’A2C présentent une causerie sur la pensée créative
La COVID-19 a-t-elle redéfini le rôle des RH?
Il était une fois une ACCRO de l’innovation
Parkour3 obtient la certification HubSpot Advanced CMS Implementation
Concertation Montréal mandate l’agence Canidé
SQU4D signe la campagne publicitaire du Collège Saint-Hilaire
Minimal signe la nouvelle image de marque de l’Académie Antoine-Manseau