Des côtes levées triple X

le 24 février 2012


La chaîne de restaurants Bâton Rouge, implantée au Québec depuis plus de 20 ans, met en ondes à compter du 27 février un nouveau message de 30 secondes (ainsi qu’une version courte de 15 secondes) qui se veut une parodie des messages télévisés faisant la promotion des lignes téléphoniques triple X pour publics avertis.

À la suite des campagnes imprimées et radio de 2011, ces nouveaux messages font évoluer le positionnement marketing des restaurants Bâton Rouge en se basant sur la «séduction par la cuisine».

«Ces publicités sont un clin d’œil amusant à la commercialisation de la séduction. Très simplement, ces messages utilisent de manière originale et suggestive les codes de ces types de publicité afin de faire l’éloge de la qualité de la savoureuse cuisine offerte dans les restaurants Bâton Rouge» précise Étienne Bastien, vice-président et directeur de création chez BCP.

L'agence BCP a ainsi conçu une campagne télé et imprimée diffusée en anglais et en français partout au Canada. Les adeptes de la bonne chair sont invités à téléphoner aux numéros 1-855-MEAT LUV (messages anglais) et 1-855-DÉVOREZ (messages français) pour effectuer une réservation dans un restaurant Bâton Rouge près de chez eux ou pour entendre d’autres messages vocaux.


L’Avenue hébergement communautaire choisit GLO

À lire maintenant

Labelium Americas renforce son équipe de direction à Toronto
La Ligne Aide Abus Aînés choisit PF communications
Le Mouvement #SoisGentlemen célèbre bonnes manières et courtoisie
TACT consolide son équipe dans les domaines de la santé et de l’énergie
Double nomination chez Pub Point Com
Une relève expérimentée aux commandes de Momentum Technologies
L’Ordre des dentistes du Québec mandate l’agence marketing Virus Média
Amauta Marketing de nouveau accréditée partenaire Microsoft Advertising
Le Virage Vert de SENS communications durables
Torchia Communications annonce les bonnes nouvelles de HGrégoire
Officevibe: Repenser le taux d’engagement au bureau
Total Fabrication fait confiance à BROUILLARD