Nancy Therrien

Média Secours, de l’aide aguerrie pour vos campagnes publicitaires!

par Nancy Therrien, le 10 décembre 2019


Son père lui disait : « Tout ce qui est fait mérite d’être bien fait ». Isabel Bernier a bien appris la leçon et aujourd’hui, elle peut se targuer d’être l’une des pionnières au Québec à faire de la planification média de façon indépendante et d’être devenue une référence dans le domaine. Depuis 15 ans, Média Secours élabore et réalise des solutions stratégiques sur mesure. Saucette dans le merveilleux monde de la panification publicitaire.  
 

La fille-agence

Toutes les agences de publicité pour lesquelles Isabel a travaillé ont été sa meilleure école : « Durant mon parcours professionnel, j’ai eu la chance de rencontrer des gens extraordinaires dans des entreprises qui l’étaient tout autant et desquelles j’ai retiré le meilleur pour créer Média Secours », raconte-t-elle. Étant seule à mener sa barque, l’entrepreneure ne saurait se considérer une agence. Pourtant, dans le milieu, elle est perçue comme telle : « Ce ne sont pas tous les planificateurs médias qui ont accès, comme Média Secours, aux mêmes banques de données que les grandes agences. Derrière chacun de mes plans média, il y a une recherche dans ces banques pour mieux asseoir la stratégie et faire en sorte que chacun d’eux répond le plus aisément aux objectifs du client. Mes expériences dans de grandes agences m’ont permis d’apprendre à organiser ma pensée stratégique et d’avoir accès à des outils qui, je crois, me rendent unique comme planificatrice en regard des autres », affirme Isabel.

media secours
Isabel Bernier

Sa profession, elle en mange !

C’est par un concours de circonstances qu’Isabel est devenue travailleuse autonome et qui plus est, a découvert la stratégie média : « Pour obtenir mon bac en communication à l’Université Laval, il me fallait des crédits d’autres disciplines. J’ai alors atterri dans le cours “Comportement du consommateur” et je suis tombée en amour avec son contenu. J’ai aussi eu la chance de rencontrer une directrice média, Élisabeth Nolet, qui m’a vraiment beaucoup aidée et grâce à qui je suis plongée tête première dans la planification et l’achat média ». La planificatrice a affûté son expertise en s’intéressant au sujet simplement par passion : « Dans la première agence où je travaillais en tant qu’estimatrice électronique, j’ai trouvé cinq piles de documents de “queries” (un document présentant une différence entre la facture et l’entrée dans le système). J’apportais des piles chez moi, les soirs et les fins de semaine, afin de passer à travers et d’apprendre. C’est de cette façon que j’ai acquis une solide base auprès de chacun des médias », se souvient Isabel. Et, de l’ardeur au travail, elle en met toujours autant. En effet, qu’elle soit ici ou de l’autre côté de l’océan, elle suit ses campagnes avec intérêt et elle n’y voit aucune contrainte. 
 

Jamais sans mon web

Avec les nouvelles technologies, la planification média a changé, mais il n’en demeure pas moins que les médias traditionnels ont toujours une place de choix avec Média Secours : « J’ai un partenaire au niveau du média web, donc je peux déployer des campagnes 360. Par contre, je continue à croire aux médias traditionnels, car ce sont des médias de masse qui nous amènent beaucoup de monde, qui créent de l’impact et travaillent sur la notoriété. Je les utilise régulièrement, dépendamment de la stratégie, mais de nos jours, on ne peut passer outre le web. Les gens consultent presque systématiquement le web et, pour une marque, l’environnement numérique s’impose comme un incontournable. Avec une bonne stratégie, tous les supports publicitaires deviennent complémentaires. La clé du succès réside dans une connaissance approfondie de chacun des médias et de leurs interactions. Il s’avère primordial de bien comprendre la cible de l’annonceur et comment celle-ci interagit avec les médias. Prendre le temps d’analyser, rechercher des insights, travailler de pair avec les représentants pour développer des opportunités sont des activités qui maximisent l’efficacité d’une campagne », explique Isabel. Aussi, selon elle, le service-conseil, le département de la création et l’équipe média sont des vases communicants. Toutes les idées, peu importe d’où et de qui elles émergent, doivent être évaluées afin de valider leur faisabilité.
 

Bref, vous aurez compris qu’Isabel prend grand soin d’établir une solide fondation pour chacune des campagnes qu’on lui confie. Sans cette valeur ajoutée, il lui deviendrait difficile de dépasser les objectifs de ses clients. Avec un taux de satisfaction d’environ 98 %, sa stratégie se révèle jusqu’à présent un succès. « Tout ce qui est fait mérite d’être bien fait »… Papa avait raison. 

media secours

 

 


Le réalisateur Olivier Staub signe chez Les Enfants

À lire maintenant

Connais-tu tes réals? (Sacha Wechselmann)
#Leffet28Jours: des balados «confidences» traitant d’alcool et de société
Une première publicité de Facebook au Super Bowl
L'ITHQ dévoile une campagne de recrutement pour les jeunes
MTL+Ecommerce accueille Sarah-Eden Dadoun et Quentin Hibon
Le réalisateur Olivier Staub signe chez Les Enfants
Pratiques en matière de sécurité: pas encore une priorité pour les entreprises
Marie-Noëlle Cano devient présidente de Témoin Production
Franie-Éléonore Bernier se joint à l'équipe de réalisation de Morrison
Air Canada et le Cirque du Soleil signent un partenariat international
L’ingénierie de la crédibilité: une révolution en gestion de la réputation
Réalisation: tourner des pubs, un mal nécessaire?