D'intimidateur à intimidé

le 17 février 2012


Le comédien Maxime Tremblay confie pour la première fois son passage de l'agresseur à la victime dans une vidéo de la campagne Jamais Seuls de Tel-jeunes, dont il est porte-parole depuis 2009. Alors que la discussion sur l'intimidation bat son plein, l'acteur partage son expérience dans une courte vidéo réalisée par l'agence Commun.

Dans ce témoignage simple et intime, il raconte son passage du côté des intimidés, au secondaire: «T'as pas changé, mais t'es rendu un loser», commente-t-il, avant d'exprimer les sentiments ressentis quand on devient soudainement «moins king». Cette confession ébranle les idées préconçues sur le phénomène de l'intimidation et démontre à quel point la frontière entre le rôle de la victime et celui de l'agresseur est floue.

À lire maintenant

Une campagne pour le bec signée par les finissant·es du Collège LaSalle
Trouvez l'écureuil en vous avec BMO
Le métavers: cinq mythes démystifiés
L’image de l’Office montréalais de la Gastronomie déployée par lg2
L'Institut BÉA se tourne vers Rinaldi-Maestro
Passez du temps dans la nature avec Mazda Canada et ParticipACTION