D'intimidateur à intimidé

le 17 février 2012


Le comédien Maxime Tremblay confie pour la première fois son passage de l'agresseur à la victime dans une vidéo de la campagne Jamais Seuls de Tel-jeunes, dont il est porte-parole depuis 2009. Alors que la discussion sur l'intimidation bat son plein, l'acteur partage son expérience dans une courte vidéo réalisée par l'agence Commun.

Dans ce témoignage simple et intime, il raconte son passage du côté des intimidés, au secondaire: «T'as pas changé, mais t'es rendu un loser», commente-t-il, avant d'exprimer les sentiments ressentis quand on devient soudainement «moins king». Cette confession ébranle les idées préconçues sur le phénomène de l'intimidation et démontre à quel point la frontière entre le rôle de la victime et celui de l'agresseur est floue.


P.K. Subban et Francisco Randez font bouger le monde avec CLIF®

À lire maintenant

En vidéo - entrevue avec Pénélope Fournier et Claude Auchu de lg2
URBANIA remporte un prix Gémeaux
S’engager à fond avec le Fonds du Grand Mouvement de Desjardins
Décortiquez le mystère de Nuit Blanche et son parfum avec Radio-Canada et PHD
Accès pharma chez Walmart, ça change tout
Le fabuleux destin du Cinéma Beaubien
Personnalité de la semaine: Frédéric Bove (Prompt)
Occupation Dep chez Couche-Tard
La Banque TD choisit Ogilvy comme agence de création de référence au Canada
L'agence Anna Goodson accueille Character Pérez
Kryzalid signe le site web de l’Association des architectes paysagistes du Québec
Wazo lève 7,5 millions $ en financement d'amorçage