Le cannabis au volant a un impact

le 12 août 2019


Profitant de la saison des festivals, la Société de l’assurance automobile du Québec souhaite rappeler aux conducteurs que le cannabis produit des effets qui nuisent à la conduite. L’offensive imprimée, créée par lg2, vise particulièrement à sensibiliser et à faire résonner son message auprès des jeunes de 18 à 24 ans.

« Nous voulions créer une association instantanée entre le cannabis au volant et l’impact d’un accident sur la route », explique Luc Du Sault, associé, vice-président création, chez lg2.

La campagne comprend de l’affichage sauvage, numérique et imprimé, dans des restos-bars et des abribus en marge de certains festivals courus par le coeur de cible.

1

1

1

Crédits
Client : Société de l’assurance automobile du Québec – Patrice Letendre, Éric Lambert
Vice-présidence création : Luc Du Sault
Direction artistique : Luc Du Sault, Vincent Bernard, Jean Lafrenière
Création : Jean Lafrenière
Planification stratégique : Christine Larouche, Alexandra Laverdière
Service-conseil : Alexandra Laverdière, Camille Savard
Illustration : Luc Du Sault, Vincent Bernard, Jean Lafrenière
Production graphique : Marie-Eve Roussy, Sylvain Grégoire
Médias : Touché!


lg2 sensibilise les conducteurs et les piétons avec une initiative «coup d'éclat»

À lire maintenant

La Cuvée dévoile sa nouvelle identité visuelle
De l'apéritif au dessert dans une campagne de Rachelle Béry
L'Orchestre symphonique de Montréal conclut un nouveau partenariat avec le Groupe Banque TD
Info-Excavation s'assure que Synvain Rénove fait bien les choses
Fusion entre les imprimeurs, les emballeurs et les associations d’enseignistes du Québec
Les pommes d'ici: donner corps et âme pour les fruits
Un nouveau chef opérations et expérience pour GROUNDZ
Une campagne de Salto encourage de suivre une formation à la Baie-James
Désertours choisit l’agence Thara Communications
Vague de nominations chez Wink Stratégies
Isabelle Emond repense l'image, le site web et la stratégie d'affaires de Groom
Réalisation publicitaire: question de ton