Un nouveau laboratoire d'intelligence artificielle pour Samsung à Montréal

le 6 juin 2019


La multinationale Samsung s’installe officiellement aujourd’hui dans son nouveau laboratoire en intelligence artificielle, un espace de 2000 pieds carrés situé au cœur de Mila, le centre de recherche en intelligence artificielle montréalais établi dans le Mile-Ex.

Dirigé par le professeur Simon Lacoste-Julien, professeur à l’Université de Montréal et membre de Mila, le SAIT AI (Samsung Advanced Institute of Technology Artificial Intelligence) Lab Montréal fera de la recherche fondamentale sur des questions liées à la reconnaissance vocale, la traduction automatique et la compréhension du langage naturel (capacité de la machine à saisir le sens d’un texte).

Attiré par l’expertise de pointe et la qualité des recherches en intelligence artificielle à Montréal, Samsung collabore étroitement avec des chercheurs de la métropole depuis 2014.

« Cette collaboration a été particulièrement fructueuse et nous a permis de développer une expertise en reconnaissance vocale et traduction automatique. Avec la mise sur pied d’une équipe locale à Montréal, Samsung veut pousser encore davantage ses recherches en matière d’apprentissage profond », explique Eunsoo Shim, vice-président principal, directeur du centre de recherche en logiciel et en intelligence artificielle chez Samsung Electronics.

D’ici cinq ans, l’entreprise coréenne compte embaucher une vingtaine de chercheurs à Montréal. Le SAIT AI Lab Montréal est déjà en recrutement de chercheurs de calibre international intéressés à faire avancer la compréhension des principes fondamentaux derrière l’apprentissage automatique, en étroite collaboration avec l’écosystème de Mila.

« Ce nouveau laboratoire repose sur un modèle tout à fait unique au monde, ajoute le professeur Lacoste-Julien. Il s’agit d’un laboratoire d’entreprise, imbriqué dans l’écosystème académique de Mila. Toute la recherche effectuée ici se fait en mode ‘science ouverte’ avec l’objectif d’en faire bénéficier la société. »

Fondé par le professeur Yoshua Bengio, Mila est le fruit d’une collaboration entre l’Université de Montréal et l’Université McGill, en lien étroit avec Polytechnique Montréal et HEC Montréal.

« Nous sommes heureux d’accueillir une entreprise de l’envergure de Samsung à l’intérieur de nos murs, où cohabitent actuellement près de 350 chercheurs internationaux en intelligence artificielle, souligne Valérie Pisano, présidente et chef de la direction de Mila. C’est à Montréal que l’on trouve la plus importante communauté universitaire en apprentissage profond au monde et la volonté de Samsung d’accroître sa présence ici renforcera notre capacité à attirer les meilleurs cerveaux. »

mila


Bell Cause pour la cause annonce de nouveaux financements

À lire maintenant

Bell Cause pour la cause annonce de nouveaux financements
Les Cliniques du vendredi avec Atypic
De l’aide pro bono pour les associations professionnelles
Outgo lance une initiative pour soutenir l’achat local
Rablab met sur pied un programme de soutien
Des chapiteaux offerts aux centres hospitaliers
Achat local: 3 questions pour savoir si vous encouragez vraiment l’économie d’ici
Des capsules pour vous aider dans votre télétravail
Le Cégep de Lévis-Lauzon choisit Kryzalid
Greenpeace veut aider la ville d’Asbestos à changer son nom toxique
C2 Montréal reporté à l’automne
Stratégies de marketing d’influence au temps du COVID-19