Pierre Bruneau se fait tatouer pour la Fondation Charles- Bruneau.

le 31 mai 2019


IGA lance les tatouages animés des durs à cuire au profit de la Fondation Charles-Bruneau, une réalisation de Sid Lee. Jusqu’au 12 juin, ils seront vendus en épicerie afin de financer la recherche contre les cancers infantiles.

Partenaire de longue date de la Fondation, IGA voulait renouveler sa façon de solliciter des dons.

« Chaque année, nos clients sont extrêmement généreux et, cette année, on souhaitait leur donner une raison de plus de l’être, » explique Nancy Champagne, directrice marketing chez Sobeys. »

« Les enfants atteints de cancer passent à travers tellement d’épreuves. Ce sont de vrais durs à cuire, raconte Julie Desrochers, directrice de création chez Sid Lee. On voulait leur rendre hommage et les encourager, mais on s’est aussi donné le défi de les faire rigoler. On a donc cherché une façon de financer la Fondation avec un message positif, qui ne jouerait surtout pas la carte de la pitié et que l’ensemble de la population pourrait s’approprier. »

Voilà comment sont nés les tatouages des durs à cuire, les tout premiers tatouages temporaires animés en réalité augmentée avec la technologie AR de Facebook.

« On a vu beaucoup de trucs en réalité augmentée qui tombaient à plat parce que les gens avaient trop d’efforts à faire pour les activer. En utilisant la fonctionnalité récemment intégrée à l’application, on démocratise l’expérience, car il n’y a rien à télécharger. »

Cinq modèles différents ont été créés : un sushi, deux brocolis, un cookie et une patate chantante, développée avec la participation des Denis Drolet. Un message d’encouragement est apposé à chaque tatouage et, lorsqu’on les survole avec un téléphone, ils prennent vie pour nous amuser.

Pour faire la promotion de l’initiative, un message de lancement a été créé avec Pierre Bruneau qui se fait tatouer.

« On a généré de l’anticipation en diffusant des photos de M. Bruneau dans le salon de tatouage sur Instagram, explique Jocelyn Goyer, directeur artistique chez Sid Lee. Ça a été repris par toutes sortes de sites et les gens ont vraiment mordu. On a ensuite officiellement lancé la campagne avec des entrevues à Sucré Salé et à Salut Bonjour. »

La vidéo est accompagnée d’une campagne complète visant à mousser la vente des tatouages en épicerie : vidéos, radio, imprimé, affichage, bannières web et PLV. L’initiative n’aurait pas pu voir le jour sans la généreuse contribution de Québecor, aussi grand partenaire de la fondation.

tattoo

tattoo

Crédit

Client : Sobeys — IGA : Carl Pichette, Nancy Champagne, Alexandra Monti et Marlène Papineau.
Agence : Sid Lee
Direction de création exécutive : Alex Bernier
Direction de création : Julie Desrochers
Équipe de création : Jocelyn Goyer, Etienne Théberge, Julien Roub-Charland, Benjamin Lamingo, Krissi Campbell et Christopher Jones.
Équipe service-conseil : Brian Feeny, Catherine Lussier, Catherine Savoie et Jenny Pham
Stratégie : Manuel Gobeil-Leblanc et Odile Archambault
Sid Lee CRM : Camille Fortier-Jordan, Charlotte Barrière et François-Xavier Cyr
Média : Québecor et Carat
Production : Sarah Longpré, Marie-Soleil Patry, Marie-Ève Lévesque
Post-production - Sid Lee Studio : Olivier Valiquette, David Leclerc, Isabelle Vouligny, Fredérick Aumont et Béatrice Tremblay
Production numérique – Sid Lee : Guillaume Raymond, Jonathan Brulé, Alex Pilon et Caroline Royer
Réalisation et direction photo : Thomas Soto
Montage : Laurent Bernier, Carl Munger
Audio : BLVD — Olivier Rivard
Musique : Denis Drolet


Top 10 des campagnes du mois de septembre

À lire maintenant

Deux nouveaux directeurs rejoignent Substance
Nicolas Antoine occupera le poste de premier directeur de la Recherche à Radio-Canada
Marque employeur: quand les RH s’inspirent du marketing
OBOXMEDIA devient OBOX et revitalise son offre
Hula Hoop rafraîchit l'identité de l'entreprise verte Electrobac
Une nouvelle stratégie de commerce électronique pour Toys"R"Us Canada
MXO développe un comité voué à l’innovation et à la technologie
Reflector invite les candidats à rejoindre l’univers du transmédia
WHYNOTBLUE obtient de nouveaux mandats web
Annie Laberge en charge du virage numérique de Dyade
Les «bines» font leurs fraîches dans une nouvelle campagne de lg2
Plusieurs nouveaux mandats pour Brouillard