Fati Zakaria (Ogilvy)

Créer une stratégie marketing d’influence qui génère des résultats

par Fati Zakaria (Ogilvy), le 3 mai 2019


Bien que le marketing d’influence ait toujours fait partie du monde de la publicité, on estime que le volet numérique atteindra les 10 milliards de dollars en 2020. Sur Instagram seulement, on comptabilise 32 millions de publications sponsorisées par année. Si 2018 fut synonyme d’immersion globale du marketing d’influence dans le mix média des marques, il est clair qu’en 2019, ces dernières trouveront des moyens d’activer les influenceurs de manière nouvelle et créative, dans le but de contourner la fatigue que ressent le consommateur face à l’exécution des publicités.

Il va sans dire que les campagnes d’influence numériques sont en pleine évolution intellectuelle : l’excès des sponsored posts a fait mûrir l’audience qui adhère dorénavant à des personnalités authentiques dont les accomplissements vont au-delà d’une grille parfaitement léchée. Le déclin du sentiment de confiance envers des individus inconnus aux millions de followers trace un avenir tout nouveau pour le marketing d’influence moderne. Puisque le cœur du scepticisme ne se trouve pas dans le procédé même, mais bien dans l’exécution des campagnes, la question qui se pose est la suivante :

Comment créer une stratégie marketing d’influence qui génère des résultats ?

1— Structurez votre campagne : misez sur les bons objectifs avec des méthodes claires pour les mesurer, les canaux adéquats, les bons profils de collaborateurs (choisissez des gens qui vont performer au-delà du reach et de l’engagement).

2— Permettez à l’influenceur une liberté créative : on ne pourra le dire assez, c’est en partie grâce à leurs habilités en création de contenu que les influenceurs numériques réussissent à établir une conversation avec leur audience. Impliquez-le en amont, faites-le participer à l’élaboration de la campagne.

3— Choisissiez les influenceurs qui porteront le t-shirt de la marque : Vous ne voulez pas que votre campagne soit un #sponsored #ad de plus ou de moins en ligne. Or, c’est bien l’authenticité qui attire la performance. L’engagement du créateur de contenu envers le produit se traduira en une campagne sincère et réelle qui aura de plus grandes chances d’attirer l’intérêt de l’audience.

4— Faites du A/B testing avant d’amplifier la campagne sur vos canaux : Demandez plusieurs exécutions de la part de votre collaborateur afin de tester le contenu avec votre audience avant de le publiciser. N’hésitez pas à diversifier les créatifs avec un accent sur le produit, la personne, à varier les formats et les styles de texte.

5— Mesurez votre ROI : les avancées technologiques nous permettent plus que jamais de lier l’action à l’achat. Que ce soit les visites en magasin, les ventes en ligne, le téléchargement d’une application : donnez-vous les moyens de mesurer l’impact de votre campagne avec votre influenceur afin de mieux ajuster la suite.

social media week


Gain majeur pour Cossette: échos de l’industrie publicitaire

À lire maintenant

Internationalist récompense des agences montréalaises
Vortex Solution revitalise le site web de Groupe Suroît
Un nouveau partenaire pour LMG audace & créativité
Les Québécois et la COVID-19:  trois nouvelles découvertes d'Ad hoc recherche
MTL+Ecommerce lance une nouvelle plateforme de réseautage
Un concours de «pitch» pour les jeunes entrepreneurs
Une vidéo graphique pour des montures magnétiques
RBCxMusique organise des spectacles virtuels pour aider les musiciens
Quel avenir pour nos diffuseurs télé?
Brasseur de Montréal met les balcons à l'honneur
Sid Lee tourne une première campagne à l'extérieur
Des agences d'ici gagnantes aux ADC Awards