Capital-Image : une agence carboneutre depuis plus de 10 ans

le 23 avril 2019


Croyant en une gestion proactive de l’empreinte environnementale de ses activités, l’agence de communication intégrée Capital-Image estime qu’il est possible, dans l’industrie des communications, de faire ainsi une différence. C’est pourquoi l’agence de relations publiques a annulé son empreinte carbone depuis plus de 10 ans.

« Face à ce grand défi de société, toute l’équipe y va d’efforts personnels et concertés afin de permettre à Capital-Image de maintenir son statut carboneutre », se félicite Yvon Desautels, président et fondateur de l’agence qui célébrera ses 30 ans d’existence en octobre prochain.

L’empreinte carbone est calculée à partir de plusieurs facteurs, tels que le moyen de transport d’un employé pour se rendre au travail — automobile, transport en commun, vélo ou marche. Chaque geste compte, petit ou grand, allant de la simple élimination de gobelets en plastique pour utiliser des verres et tasses lavables, en passant par la sélection d’équipement informatique EnergyStar, la diminution du nombre d’impressions couleurs ou l’impression recto-verso, ainsi que l’utilisation du télétravail.

Le processus d’évaluation des GES de Capital-Image est effectué par des organismes indépendants et accrédités en cette matière. Depuis l’implantation de cette initiative, les tonnes de CO2 générées par les activités de l’agence sont compensées par l’achat de crédits de carbone auprès d’organismes comme Conservation de la Nature Canada revendeur de crédits carbone provenant notamment de projets de reboisement en zones urbaines et semi-urbaines. Ceci permet à Capital-Image de maintenir un statut carboneutre, tout en appuyant des projets locaux.

capital

Silvie Letendre, vice-présidente principale. En prévision du Jour de la Terre, Capital-Image a demandé à ses employés d’apporter toutes leurs vieilles piles au bureau. Elle a ainsi déposé, au nom de l’agence, plus de 200 piles usagées à la Ville de Kirkland.


L'Indice CanTrust révèle une période décisive pour les dirigeants canadiens

À lire maintenant

Un cocktail «fancy» pour ceux qui ne le sont pas
Une campagne au secours des jeunes et des parents
Xavier Bureau nommé directeur général du groupe Kaliop
Rencontres virtuelles avec ExoB2B
Finalisation du vote pour le coup de coeur Gutenberg 2020
Kijiji lance la section «Acheter local»
Turbulent dévoile une nouvelle identité de marque
Comment ça va pour vrai chez Larouche et Substance?
Radio-Canada dévoile les grandes lignes de la nouvelle saison d'ICI TÉLÉ
Le réalisateur David Findlay gagnant aux Shots Awards 2020
Internationalist récompense des agences montréalaises
Vortex Solution revitalise le site web de Groupe Suroît