CEFRIO

Les foyers québécois toujours plus branchés

par CEFRIO, le 30 janvier 2019


Le taux d’adoption du téléphone intelligent a bondi chez les adultes québécois ayant un revenu familial de moins de 40 000 $ par an, passant de 32 % à 55 % entre 2017 et 2018 pour ceux ayant un revenu familial inférieur à 20 000 $, et de 46 % à 60 % pour ceux dont le revenu familial se situe entre 20 000 $ et 39 999 $, selon les données du Portrait numérique des foyers québécois de l’enquête NETendances 2018 du CEFRIO

« Cela pourrait s’expliquer par le fait que les téléphones intelligents deviennent plus accessibles grâce au marché seconde main qui prend de l’ampleur, ou par le biais des forfaits offerts par les entreprises de télécommunications qui incluent les coûts d’achat d’un téléphone intelligent à peu de frais à la signature d’un contrat de service », explique Claire Bourget, directrice principale, recherche marketing, au CEFRIO

L’ordinateur (portable ou de table) demeure toutefois l’appareil principalement détenu par les adultes québécois ayant un revenu familial inférieur à 20 000 $, alors que 69 % en détiennent au moins un, ainsi que 85 % de ceux ayant un revenu familial situé entre 20 000 $ et 39 999 $.

Taux d’adoption des appareils connectés en augmentation

En 2018, la presque totalité des adultes québécois (95 %) détient au moins un des cinq appareils suivants : ordinateur personnel, montre ou téléphone intelligent, tablette électronique ou bracelet d’exercice connecté. Outre le bracelet, pour lequel aucun comparatif n’est disponible, le taux d’adoption de ces appareils est en augmentation depuis trois ans. 

Chez l’ensemble des Québécois, le téléphone intelligent a gagné 15 points de pourcentage entre 2016 et 2018, passant de 58 % à 73 %. Le taux d’adoption de la tablette électronique a monté, lui, de 6 points de pourcentage en trois ans (passant de 51 % à 57 %), et la montre intelligente, 5 points de pourcentage (de 3 % à 8 %). Enfin, 18 % des Québécois ont l’intention d’acheter au moins un de ces appareils connectés dans l’enquête au cours des douze prochains mois. 

Recul des abonnements à un service de télévision par câble

En 2018, c’est 79 % des foyers québécois qui sont abonnés à un service de télévision (fibre optique ou câblodistribution), ce qui représente une baisse de 5 points de pourcentage comparativement à 2017. De celles-ci, les familles avec adolescents (90 %) et les retraités (88 %) étaient significativement plus nombreux à détenir un tel service. 

La popularité des services payants pour visionner des films ou des séries sur Internet a continué d’augmenter en 2018, avec 56 % des détenteurs de connexion Internet à la maison qui y sont abonnés. Netflix demeure le service payant le plus populaire chez ces adultes québécois, passant de 24 % d’abonnés en 2016 à 40 % en 2018. Club Illico arrive en seconde place avec 17 %, et Tout.tv Extra à 7 %.

La présence d’enfants détermine le choix des forfaits Internet

La vaste majorité (92 %) des foyers québécois est connectée à Internet, ce qui représente une légère progression comparativement à 2017, où ce taux se situait à 90 %. 

« On observe que les foyers avec enfants sont beaucoup plus nombreux à mentionner qu’ils détiennent déjà un forfait Internet illimité ou qu’ils détiennent actuellement le forfait permettant la plus grande capacité de téléchargement disponible dans leur région », indique Claire Bourget.

L’utilisation d’Internet continue de gagner en popularité

L’utilisation d’Internet a encore gagné en popularité en 2018, alors que la proportion d’adultes québécois utilisant Internet a atteint 95 %, ce qui représente une hausse de six points de pourcentage par rapport à 2017. 

La fréquence d’utilisation est elle aussi en hausse, alors qu’en 2018, c’est 84 % des adultes québécois qui affirmaient utiliser Internet au moins une fois par jour, comparativement à 80 % en 2017.

Pour consulter des détails de l’étude, cliquez ici

cefrio


Utilisation d’Internet par les Québécois : l’écart diminue entre les générations

À lire maintenant

Notre culture est menacée à haute vitesse : une campagne signée upperkut
Me Pierre Savoie désigné «Avocat de l’année» en droit publicitaire et du marketing
Deux experts de TACT Intelligence-conseil se joignent à Marque Finale
Cord-cutting : débranchement d’emplois pour les artisans de la télévision?
La LIQ et Kabane provoquent l’inattendu
Le temps supplémentaire obligatoire ne prend pas de vacances
RG3 : Le tournoi interagence de ballon-chasseur est de retour 
Des influenceurs s’envolent au Portugal avec Vinho Verde
nventive s’associe avec la Coalition des groupes jeunesse LGBTQ+
Nouvelle image corporative pour l’IRIC
Tandem accueille Chantal Dubé
Rythme révèle sa nouvelle identité signée K72