Savoir-faire Linux lance Jami, une application de communication universelle

le 11 janvier 2019


Présente au Consumer Electronics Show de Las Vegas, Savoir-faire Linux, une entreprise québécoise de services-conseils depuis plus de 20 ans et experte dans l’industrie du logiciel libre au Canada, a lancé l’application de communication universelle et autonome Jami.

Destiné au grand public aussi bien qu’aux professionnels, Jami a pour objectif de fournir à l’ensemble de ses utilisateurs ​un outil de communication universel, autonome, libre, sécurisé ​et bâti sur une architecture distribuée ​ne nécessitant ainsi ​aucune autorité ni serveur central ​pour fonctionner.

Jami est l’évolution du projet GNU/Ring, qui a su se faire connaître comme projet à ​haute priorité de la Free Software Foundation, répondant aux enjeux de la préservation de la vie privée sur Internet. Développé par Savoir-faire Linux, Jami tire avantage d’une communauté de développement active grâce au soutien de jeunes développeurs du Google Summer of Code ainsi que des partenariats de recherche avec Polytechnique Montréal et l’Université du Québec à Montréal.

L’outil de communication universel et autonome Jami est disponible au ​https://jami.net.

jami


Apple et L’Oréal s’associent pour lancer un objet connecté

À lire maintenant

Pierre-André Vigneault devient associé chez TUX
KO Média lance les nouveaux sites d’ELLE Québec et d’ELLE Canada
Un affichage qui met de l'avant l’effervescence du Quartier des spectacles
Montréal International reçoit le prix de la meilleure stratégie web du fDi Magazine
L'artiste Sébastien Thibault illustre une campagne d'Amnesty International
Alias Clic réalise le site web d'une entreprise verte
Le père Noël met en place un nouveau système de marketing automation
«Tu t’cognes.T’en parles.» pour éviter les commotions cérébrales
Nathalie Fabien devient directrice principale, chaînes et programmation de Groupe TVA
Une bonne marque employeur, gage d’employeur de marque
L'agence Bob revisite le traditionnel punch des Fêtes
L'initiative «Miracle de Noël» de WestJet: Donner ou recevoir?